Monde

#TITRE

572

La capitale irakienne Bagdad frappée par Daech

3 juillet 2016 | 18:52
R. I.


Au moins 80 personnes ont été tuées et plus de 200 blessées hier avant l’aube dans un attentat suicide à Bagdad revendiqué par le groupe terroriste Daech, ont indiqué des responsables irakiens. Il s’agit du bilan le plus lourd dans un seul attentat dans la capitale irakienne cette année.


En effet, les explosions se sont produites dans la nuit de samedi à dimanche. L’une a visé la zone commerciale de Karrada, où de nombreux habitants vont faire leurs courses avant la fête de l’Aïd, l’autre a frappé le quartier chiite d’Al Chaab.


Le nombre de victimes reste toujours à préciser. Selon l’AP, citant des responsables irakiens, 83 personnes ont péri dans les deux explosions revendiquées par Daech.


L’attentat le plus meurtrier, revendiqué par l’Etat islamique dans un communiqué diffusé par ses partisans sur les réseaux sociaux, a eu lieu vers minuit dans le secteur commerçant de Karrada. Un camion réfrigéré chargé d’explosifs a été actionné, faisant 82 morts et 200 blessés, a indiqué Reuters.


Le second attentat, qui a également eu lieu vers minuit, s’est produit dans le quartier chiite d’Al Chaab, dans le nord de la capitale irakienne. Une mine a explosé, faisant deux morts.


Dans un communiqué diffusé par SITE, le centre américain de surveillance de sites jihadistes SITE, Daech a affirmé que l’un de ses combattants avait fait exploser une voiture piégée près d’un rassemblement de chiites, considérés comme hérétiques par Daech.


Cette attaque survient une semaine après la perte par Daech de son fief de Fallouja, tombé le 26 juin aux mains des troupes progouvernementales après une offensive de plusieurs semaines.
Elle montre que ce groupe extrémiste parvient toujours, malgré ses revers, à frapper en commettant des attentats particulièrement sanglants.


Les forces gouvernementales irakiennes ont chassé la semaine dernière les derniers combattants de Daech de Falloudja, une ville située à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de Bagdad que les terroristes utilisaient comme base arrière pour mener de telles attaques dans la capitale.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter