Nationale

#TITRE

304

L’offensive des partis politiques

14 avril 2017 | 20:50
N. Bensalem

Les partis politiques intensifient leurs campagnes électorales, privilégiant toujours les rencontres de proximité aux grands meetings.

Ils sillonnent de bout en bout la wilaya pour convaincre les citoyens déçus et pour qui la politique ne semble plus un sujet important comme avant. L’offensive est menée par le FFS, le RCD, le PST, le RND et les deux listes indépendantes « Initiatives Citoyennes » et la « Liste des Citoyens Libres » (LCL).qui connaissent bien la région. 

Le RND était contraint de suspendre la sortie de jeudi à El-Kseur suite au décès d’un candidat d’Ighram. Le FLN, qui a suspendu sa campagne électorale pendant plusieurs jours suite à la disparition mystérieuse de l’un de ses candidats Saâd Djouder, retraité, natif de Tizi N’berber et responsable de la Kasma du parti à Béjaïa, a relancé sa campagne hier avec la venu du secrétaire général du parti Djamel Ould Abbès qui a animé un meeting au Théâtre régional de Béjaïa (TRB).

Ould Abbès a rendu visite à la famille du disparu l’a assurée de la prise en charge de l’affaire par la police et lui a exprimé son soutien et sa solidarité en ces moments difficiles. Il a loué longuement l’histoire et la civilisation plusieurs fois millénaire de la ville de Béjaïa, pour ensuite prendre l’engagement de résoudre les problèmes de la région à commencer par la relance des projets en souffrance à cause de la politique d’austérité adoptée ces dernières années.

Il cite la construction du CHU et le dédoublement de la voie ferrée. Il dira que « tous les projets en souffrance seront débloqués les cinq prochaines années ». Comment ?

La réponse est simple : « En tant que secrétaire général du FLN et parti majoritaire, je donnerai des instructions aux sept ministres issus du parti et qui composeront le prochain gouvernement de mettre en œuvre ces engagements sur le terrain ». Pour lui, « les rêves des Béjaoui deviendront réalité ».
Le chef de file du FLN ne s’arrête pas là. Pour lui, « la wilaya de Béjaïa aura cinq portefeuilles ministériels dans le prochain gouvernement ».

Au sujet de l’autoroute de Béjaïa, il a indiqué avoir donné instruction au ministre des Travaux publics, Boudejmaâ Talai de livrer rapidement le reste de ce projet. Et il s’est engagé par la suite concernant le sport ; il s’est engagé à aider les clubs phares de Béjaïa le MOB et la JSMB à éviter la relégation et accéder à la division I professionnelle. Il a exprimé son intention de porter à la hausse le quota de logements de Béjaïa et de réaliser 3 millions de logements à travers le pays durant les cinq prochaines années. 

A noter que les candidats des autres partis ne cessent de sillonner les localités de la wilaya pour exposer leurs programmes et faire le constat du blocage que vit la wilaya qui est reléguée au sous-développement. Les partis de l’opposition dont le RCD, le FFS, le PST, les deux listes indépendantes conduites par le P/APC de Tinebdar et l’ex-P/APW tentent de mettre en exergue les échecs des politiques économiques et sociales menées jusque-là.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter