Nationale

#TITRE

1874

Arlette Tiab était l’épouse de l’ex-président du JSMB

L’horreur à Béjaia : Une ressortissante française assassinée

7 mai 2015 | 12:37
K.M.

Arlette Tiab, une ressortissante française, épouse de l’ex- président du JSM Bejaia, a été assassinée hier dans son domicile en plein centre-ville de Bejaia par des inconnus qui ont pris la fuite. La victime était l’épouse de Boualem Tiab, ex-président de la JSM Bejaia et fondateur de la société de céramique de la Soummam. Il a lui-même découvert le corps de son épouse gisant dans une mare de sang en rentrant chez lui pour déjeuner. Sa famille de Bejaia et d’Alger notamment était sous le choc. « Nous sommes tous sous le choc et n’arrivons pas à y croire. Paix à son âme.

J’espère que l’auteur de ce crime particulièrement barbare sera trouvé et jugé au plus vite », a affirmé une de ses nièces au jeune indépendant. Selon des informations obtenues de sa famille, Arlette était née en 1944 et vivait en Algérie depuis plus de 40 ans à Bejaia. Elle était parfaitement intégrée et présidait une association caritative en faveur des enfants abandonnés. « C’est vrai qu’en tant que président du JMSB, son époux faisait l’objet de menaces et d’intimidations de la part des supporters ou dirigeants mécontents, mais jamais sa femme n’a été inquiété par qui que ce soit », a également affirmé au jeune indépendant un membre de sa famille qui a préféré gardé l’anonymat en raison de l’enquête. Le couple Tiab occupait un rez-de-chaussée à la rue Bouaouina (ex-Clemenceau) un « endroit paisible non loin du siège de la wilaya », a ajouté la même source qui a précisé que l’appartement était « ultra sécurisé » doté de caméras de surveillance et deux portes blindés. « Elle ne pouvait pas avoir ouvert les portes de son appartement sans vérifier à travers les caméras », a-t-il dit.

Ce crime a jeté l’effroi parmi la population de Bejaia qui s’est immédiatement rassemblée devant le domicile de la défunte en signe de soutien et de solidarité à la famille Tiab. Mère de quatre filles, Mme Tiab était très appréciée par la population notamment pour ses œuvres caritatives notamment pour le compte des enfants de la pouponnière de Bejaia. Une enquête a été ouverte par les services de sécurité pour élucider ce crime et la police scientifique était resté jusqu’à la fin de journée pour prélever le maximum d’éléments et d’indices pouvant conduire aux auteurs de cet assassinat.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter