Articles similaires

Nationale

#TITRE

196

L’esprit de novembre a plané sur les manifestants

1er novembre 2019 | 19:04

Des milliers de citoyens des douze communes de la wilaya d’Annaba sont sortis hier sur le Cours de la Révolution et ses environs pour manifester contre le système politique actuel et les prochaines échéances électorales du 12 décembre prochain. Pour cette 37e marche de vendredi coïncidant avec la célébration du 1e novembre, la manifestation citoyenne a été grandiose et les slogans scandés, à l’adresse des tenants du pouvoir, sont devenus de plus en plus virulents : « Klitou lablad ya serakine ! » (Vous avez dévoré le pays espèces de voleurs !), « Ya oueled frança makanche intikhabat ! » (Fils de la France, il n y aura pas les élections !), « les généraux à la poubelle ! », « Daoulet el khaouana ! », (Etat de traitres !).

Le vice ministre de la défense et chef d’état-major n’a pas été épargné par les manifestants, dont la colère demeure toujours manifeste : « Dégage Gaid Salah toi et tes généraux ! », « Radjou el istiklal lil chaab ! » (Rendez l’indépendance au peuple !), « Tahya el djazair ! » (Vive l’Algérie !). Durant cette marche novembriste, des milliers de drapeaux sont brandis aux sons des youyous des femmes qui dans les rangs des manifestants qui sur les balcons des immeubles jonchant le Cours de la Revolution. Ce qui fera dire à un ancien maquisard de la guerre de libération nationale : « je n’ai ressenti ce sentiment uniquement une fois, le jour de l’Indépendance de notre pays. Maintenant je sais que les algériens aiment leur Patrie. Je peux mourir tranquillement ! ».

Il faut signaler qu’au début de cette 37e marche, un groupe de citoyens favorable aux élections du 12 décembre prochain et brandissant des pancartes, a tenté de s’immiscer parmi les habitués du hirak. Mais vite repéré, il a été chassé calmement par les manifestants. A rappeler que dans la nuit de jeudi à vendredi, des milliers de manifestants se sont rassemblés sur le Cours de la Révolution pour commémorer le 65e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale, et plusieurs d’entre eux que nous avons rencontré nous ont déclaré avec unanimité et sincérité : « Nous sommes tous les fils de novembre et nous sommes entrain de corriger ce qui n’a pas été fait en 1962 ! ».

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter