Sports

#TITRE

340

L’entraîneur étranger n’a plus la cote

13 septembre 2016 | 19:12
S.S.

A défaut de pluies de buts et de fair-play dans notre championnat, c’est une cascade pour ne pas dire mascarade de limogeages qui caractérise notre Championnat national de ligue 1-Mobilis.

L’entraîneur étranger n’a plus la cote chez nous et le constat est là. Après quatre journées de championnat, seuls trois techniciens étrangers sont en activité en championnat de Ligue 1-Mobilis de football.

Les deux derniers ont payé les frais de leurs résultats en dents de scie et les coups de gueule de certains présidents entre guillemets après le départ du Français Sébastien Desabre et du Franco-portugais Didier Gomes da Rosa respectivement de la barre technique de la JS Saoura et du CS Constantine, au terme de la 3e journée de la compétition.

En effet juste au lendemain du troisième round, les deux techniciens en question ont été prié d’aller voir ailleurs. Appelés à prendre les rennes de l’équipe de la JS Saoura durant l’intersaison en remplacement de Karim Khouda, le français Sébastien Desabre qui n’aura pas fait long feu dans la capitale du Becharois a été limogé par son président devenu par la force des choses un spécialiste en la matière. 

Une fin de mission signifiée pourtant au lendemain d’une victoire acquise aux dépens du CS Constantine à l’issue de la 2e journée. Le président de la JS Saoura, le Lucky Luck de la Ligue 1.

L’autre entraîneur qui s’est vu signifier lui aussi une fin de mission n’est autre que Didier Gomes da Rosa, le Portugais du Club Cher à Sidi Rached, le CS Constantine. 

L’entraîneur des Vert et Noir de l’Antique Cirta en consommant son deuxième match nul sur son terrain, face au MO Béjaia (2-2) et l’ES Sétif (2-2) outre la défaite a Béchar n’a pas résisté à la colère des responsables du club des Sanafirs.

Reconduit en fin de saison dans ses fonctions après avoir sauvé in extrémis le club du purgatoire, le Portugais recruté en Novembre 2015 à la place d’Hubert Velud et qui avait pourtant fait une bonne préparation d’intersaison cet été, n’ira pas plus loin dans ses fonctions.

Le CR Belouizdad a, en revanche fait le contraire en battant le rappel de son ex coach, le Français Alain Michel, qui va diriger son premier match lors du derby de la capitale face à l’USM Alger le 24 septembre, à l’occasion de la 5e journée.

L’autre technicien étranger exerçant en Championnat de Ligue 1 n’est autre que le Français Jean-Michel Cavalli, actuellement à la tête de l’USMA, arrivé en remplacement d’Adel Amrouche, parti à la veille du coup d’envoi de la compétition.

Le troisième entraîneur étranger est le Suisso-tunisien du RC Relizane, Moez Bouakkaz, lequel a rejoint le club de l’ouest durant l’intersaison après une première expérience en Algérie lors de la phase aller du précédent exercice avec l’USM Bel-Abbés.

La différence est de taille par rapport au début de la précédente saison où neuf techniciens étrangers étaient en poste en Ligue 1.Il s’agit d’Alain Michel (CR Belouizdad), Arthur Jorge (MC Alger), Bernard Simondi (JS Saoura), Alain Geiger (MO Béjaïa et ES Sétif), Jean-Michel Cavalli (MC Oran), Hubert Velud (CS Constantine), Daniel Darko Janackovic (RC Arbaâ), François Bracci (RC Relizane) et Dominique Bijotat (JS Kabylie).
A qui le tour…

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter