Articles similaires

Nationale

#TITRE

327

L’ascenseur qui défie l’AADL de Zéralda

25 février 2018 | 21:14
AADL M.K

L’ascenseur du B1 de la cité AADL de Zéralda continue d’empoisonner la vie des locataires. Il n’en finit pas de tomber en panne, et ce dépit de toutes les petites réparations. C’est le calvaire pour les locataires qui résident au étages supérieurs. Lorsqu’il est réparé, il ne monte qu’au onzième étage. Pire, il y a des étages où il ne s’arrête jamais. Cet ascenseur est devenu capricieux : son terminus est au huitième étage, tout en sautant deux ou trois étages. En tous cas, il n’arrive jamais au quatorzième étage.

Les malheureux locataires sont obligés de monter et de descendre chaque jour les escaliers. Ce sont des centaines de marches, un vrai calvaire pour les enfants, les vieux et les malades chroniques. D’ailleurs, un résident très malade (atteint d’une pathologie touchant les voies respiratoires), connu par tous les responsables du site et dont l’appartement se trouve au dernier étage, ne cesse d’alerter les gestionnaires sur ce cas incroyable qui défie toute logique. Vivant un véritable drame, ce citoyen est « assigné à résidence » à cause de la gabegie, du laisser-aller et des comportements irresponsables des gestionnaires.

Les résidents du bloc B1, notamment ceux des étages supérieurs, ont décidé d’interpeller une autre fois ces responsables de l’AADL. Ils demandent où va l’argent payé pour les charges et les prestations ? En un mois, c’est l’équivalent de 60 millions de centimes qui sont versés dans les comptes de la gestion. Où vont-ils ? Pour eux, il est de leur droit de refuser de payer les charges mensuelles et de se prendre en charge autrement. Affaire à suivre.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter