Articles similaires

Nationale

#TITRE

317

L’année scolaire clôturée le 30 juin

28 avril 2018 | 23:07
EducationBenghabrit Lynda Louifi

L’année scolaire en cours prendra fin officiellement le 30 juin prochain. C’est ce qui a été décidé par le ministère de l’Education nationale, dans le but d’assurer l’achèvement des cours et de faire face à l’absentéisme des élèves et aussi des enseignants, qui ont tendance déserter l’école plus tôt que prévu.

Chaque année le problème de l’absentéisme hante nos établissements scolaires. Un phénomène qui inquiète le secteur de l’éducation nationale. Pour cela, le ministère de tutelle a rendu publique vendredi une note imposant aux élèves des trois paliers un volume global d’enseignement de 32 semaines. Le département de l’Education ordonne à l’administration des écoles de prendre les dispositions nécessaires pour imposer la présence des enseignants et des élèves jusqu’au 30 juin. Toute absence devra être signalée. Dans cette note, la tutelle a donné quelques orientations en direction des enseignants et des administrateurs pour ce qui est de la démarche à suivre lors de ces dernières semaines de l’année scolaire.

Ainsi, le ministère propose un ensemble de points pour les élèves des classes d’examens (5e, BEM et bac) pour mener à bien leurs révisions et bénéficier d’un large programme de sensibilisation à la triche aux examens. Des propositions ont été faites également aux élèves de la 3ème année secondaire pour les entraîner sur la manière de choisir les thèmes proposés à l’examen du bac, ainsi que la façon d’exploiter le temps et non pas le gaspiller. Des conseils seront également donnés aux élèves dans le sens de les encourager à ne pas paniquer le jour de l’examen. Pour les autres, le ministère préconise des révisions et des activités scientifiques par exemple. Il est à signaler que Nouria Benghebrit avait mis en garde les élèves contre l’absentéisme qui risque de nuire à leur avenir. « Un élève qui ne termine pas son année scolaire aura des difficultés à refaire son bac en cas d’échec », prévient-elle, soulignant qu’« un travail de sensibilisation en direction des classes de terminale est mené dans l’ensemble des lycées ».

D’autre part, la ministre affirme qu’aucune modification ne sera introduite cette année à l’examen du baccalauréat. « Le système du baccalauréat de cette année (2017-2018) ne subira pas de modifications. L’organisation de cet examen national suivra le même protocole que celui adopté pour le baccalauréat 2017 », a-t-elle expliqué. Il faut rappeler que les candidats au brevet de l’enseignement moyen (BEM) pourront retirer leur convocation d’examen du 30 avril au 30 mai, alors que ceux au baccalauréat pourront le faire du 20 mai au 25 juin, avait annoncé la ministre de l’Education nationale sur sa page facebook

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter