Articles similaires

Nationale

#TITRE

464

L’ambassadeur US poursuit ses contacts avec les partis

18 décembre 2018 | 18:44
Algérie Etats-Unis Hocine Adryen


Alors que la fin du mandat présidentiel approche, l’idée de repousser l’élection présidentiel du mois d’avril 2019 fait son chemin. L’Alliance présidentielle composée du FLN, RND, TAJ et le MAP se prépare déjà pour cette échéance.


Il ne faut pas être un grand clerc pour deviner que le sujet de discussion qui a pris une part importante lors de la rencontre en tête à tête entre le président de TAJ, Amar Ghoul et l’ambassadeur US en Algérie Jean P. Desroscher a été celui de la présidentielle d’avril 2019. Ce dernier qui a été reçu par Amar Ghoul au siège de son parti à Alger a qualifié, dans un tweet, les discussions qu’il a eues avec le président de TAJ de « grande importance ». Même si le diplomate US a annoncé qu’il aura des rencontres avec d’autres responsables des partis politiques avant l’élection présidentielle de 2019, cette phrase résume tout ce que le diplomate US a voulu dire.


Le diplomate US est allé à la pêche de l’information sur un membre de l’Alliance présidentielle qui possède la particularité de présenter une initiative politique qui se traduit sur le terrain par la prolongation du mandat du président Bouteflika a travers un consensus national dont l’esquisse finale sera scellée lors d’une conférence nationale par toutes les partis politiques qui veulent s’y s’associer. Cette idée commence sérieusement à faire son chemin parmi les partis de l’Alliance et un certain nombre de partis de l’opposition à l’image du MSP qui émet une seule condition à savoir que cette période se fasse sans l’actuel locataire du palais d’El Mouradia, en plus de profondes réformes politiques.


La sortie de l’ambassadeur US a coïncidé bizarrement avec un rapport sur la situation politique en Algérie et les perspectives d’avenir publié il y a quelques jours par l’institut américain The Washington Institute for Near East Policy (WINEP), en charge d’analyser la situation politique au Proche-Orient qui exclut totalement l’idée d’un report de la présidentielle en Algérie et juge « sérieuse » l’option du cinquième mandat. L’institut américain, estime que la maladie de Bouteflika « ne constitue ni pour lui ni pour son entourage un handicap majeur qui pourrait le pousser à renoncer à un tel projet ». Cet institut revient sur le quatrième mandat de Bouteflika : « Son AVC en 2013 l’a contraint à réduire ses activités au strict minimum et l’a empêché de s’adresser au peuple. Mais en dépit de son état de santé, il se prépare pour briguer un cinquième mandat », souligne cet institut américain. Ce rapport considère que le dernier mouvement dans le corps des walis et des chefs de daïra « est intimement lié au projet du cinquième mandat. Puisque les walis disposent d’un grand pouvoir dans les opérations électorales, ce changement ne peut être qu’un pas vers un nouveau mandat », relève ce think thank américain. Les Etats-Unis, ajoute le rapport, « ont beaucoup misé sur l’Algérie dans la stabilisation régionale et, par ricochet, veillent au maintien de la stabilité dans ce pays » indique-t-il encore.


Le président du MSP, Abderazak Makri continue de maintenir la pression et


indique que la proposition de son parti de reporter les élections a « provoqué une panique au sein du régime ».


Makri a écrit encore sur son compte Facebook, que les pouvoirs présidentiels « font saliver ceux qui aspirent à lui succéder. Je pense que leur peur ne vient pas du report lui-même mais (…) de la possibilité d’amendement de la Constitution au cours de ce report, de nature à mettre fin aux pouvoirs impériaux dont jouit le président sortant », écrit-il.


Reste à connaitre réellement les vrais motifs de report ou d’annulation du scrutin, si vraiment il y a report ou pas. Aucune option n’est encore officialisée et demeurent toutes valables, comme celles du cinquième mandat et le respect des dates de la tenue des élections présidentielles. A commencer par la convocation du corps électoral, probablement vers le 17 janvier prochain, selon les dispositions de la loi.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter