Monde

#TITRE

527

L’Observatoire contre l’islamophobie recadre Eric Zemmour

1er octobre 2019 | 20:31
B.A


Après les derniers propos haineux et racistes d’Eric Zemmour, un des chantres du racisme, de la xénophobie et du front anti-musulmans en France, les réactions de désapprobation n’ont pas tardé, notamment celle de l’Observatoire national contre l’islamophobien dépendant du CFCM.


L’Observatoire a dénoncé les propos vexatoires et antimusulmans d’Eric Zemmour, un zélé adversaire déclaré contre les étrangers en France, et les musulmans de France en particulier, lors d’une rencontre qualifiée pudiquement de « convention des droits », organisée en réalité par l’extrême droite française, sous la houlette de l’ancienne députée frontiste Marion Maréchal Le Pen et de quelques-uns de ses soutiens.


L’Observatoire relève, dans un communiqué reçu ce mardi par le Jeune Indépendant, qu’ « une fois de plus, alors qu’il a déjà été condamné par les tribunaux de la République, pour incitation à la haine religieuse, après des propos similaires, Eric Zemmour prend à partie violemment tous les citoyens français de confession musulmane en les qualifiant sous des vocables stigmatisants et en les désignant notamment comme des colonisateurs ».


« Après ces propos scandaleux, outranciers et racistes qui n’honorent ni leur auteur ni la qualité du débat démocratique, l’Observatoire s’étonne de l’absence de réactions politiques suffisamment audibles et de condamnations claires de la société civile », et s’étonne également que « des médias, surtout LCI, filiale d’un groupe médiatique important, offre une tribune inespérée à une parole haineuse qui ne vise qu’à susciter les tensions et des troubles à l’ordre public ».


L’Observatoire poursuit : « Traiter les musulmans de ʺcolonisateursʺ ou de ʺconquérantsʺ, entretenir la thèse farfelue et conspirationniste, très prisée à l’extrême droite, de ʺgrand remplacementʺ, (théorie erronée), c’est susciter des réactions, y compris violentes contre les musulmans ». Pour l’Observatoire national contre l’islamophobie, « ce discours est inacceptable, non seulement parce qu’il est contraire aux lois de la République, mais aussi parce qu’il cache une volonté manifeste de fracturer la société. »


Soulignant qu’il reste « très attaché à la liberté de la presse, d’expression, d’opinion et de conscience », il a appelé « les médias, les responsables politiques et l’ensemble de la société civile à faire le nécessaire distinguo entre l’opinion politique, y compris excessive contre l’islam, qui doit être libre et les propos haineux qui doivent être poursuivis, combattus et condamnés par l’ensemble de la société et au nom de celle-ci. »


L’Observatoire « appelle donc tous les Français, attachés aux valeurs de la République, notamment les responsables politiques et les élus, à condamner clairement les propos d’Eric Zemmour qui incitent à la haine contre les musulmans », ajoute le communiqué signé par son président Abdallah Zekri.


Par ailleurs, le communiqué relève que « si l’Observatoire se réserve le droit d’ester en justice le nommé Eric Zemmour, il se réjouit de la décision du parquet de Paris d’ouvrir une enquête pour injures publiques et provocation à la discrimination », avant de rappeler que « la majorité des Français de confession musulmane est attachée à son pays. Ils sont citoyens à part entière. Ni conquérants ni colonisateurs. Ils travaillent, élèvent leurs enfants, tentent de vivre dignement et participent à la vie politique, sociale, économique, culturelle et médiatique de notre pays ».

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter