Articles similaires

Nationale

#TITRE

460

L’Intersyndicale de la santé décline l’invitation de Bedoui

18 mars 2019 | 22:27
médecinsbedoui Lynda Louifi

Les consultations pour la formation du nouveau gouvernement semblent être un échec. Après le refus de l’Intersyndicale de l’éducation de prendre part à la réunion du gouvernement, c’est au tour de celle de la santé de décliner l’invitation de Bedoui.

Conviée,ce lundi, à une réunion au Palais du gouvernement dans le cadre des consultations pour la formation d’un gouvernement de compétences nationales, l’Intersyndicale de la santé n’a pas répondu favorablement à l’invitation du Premier ministre. Elle appelle à une marche nationale pacifique pour aujourd‘hui et à travers tout le pays.

Dans un communiqué rendu public hier, les syndicats autonomes du secteur de la santé estiment que le cadre actuel ne correspond pas aux revendications du mouvement populaire soulevées depuis le 22 février 2019. Cette initiative, considèrent les syndicats, est une tentative de « contournement des revendications du peuple ». L’Intersyndicale a appelé, par ailleurs, toute la famille de la santé à une marche nationale pacifique aujourd’hui. « Les lieux de rassemblement seront communiqués par les bureaux syndicaux des différentes wilayas. Pour la capitale, le point de départ sera la place du 1er-Mai, devant l’entrée du C.H.U Mustapha-Pacha », a indiqué l’Intersyndicale de la santé, composée actuellement de six syndicats autonomes. Il s’agit du Syndicat national des praticiens et spécialistes de la santé publique (SNPSSP), du Syndicat national algérien des psychologues (SNAPSY), du Syndicat algérien des paramédicaux (SAP), du Syndicat national des médecins généralistes de la santé publique (SNMGSP) et du Syndicat national des enseignants chercheurs universitaires (SNECHU). En effet, étant chargés de cette mission délicate intervenant dans un contexte de contestations populaires grandioses contre le système en place, le Premier ministre, Noureddine Bedoui, et son vice-Premier ministre, Ramtane Lamamra, ont annoncé, jeudi en conférence de presse conjointe, la formation du nouveau gouvernement pour « bientôt ».

Il convient de rappeler que l’Intersyndicale, qui s’est réunie à Alger, a affirmé ne pas pouvoir rester « indifférente devant cet élan extraordinaire de notre population », tout en estimant que « l’Algérie vit une situation inédite et historique avec un soulèvement populaire sans précédent, à travers tout le territoire national, touchant toutes les couches de la société ». Refusant de « laisser l’Algérie sombrer dans le chaos », les syndicats signataires dudit document délivrent aux autorités « le message de prendre en considération l’appel du peuple », mettant en garde contre « les conséquences qui découleraient du refus d’y répondre et les risques d’embrasement pour notre pays ». En outre, ils insistent sur la nécessité de « préserver le caractère pacifique de ces manifestation ». « Les femmes et les hommes du corps de la santé ont toujours été auprès du peuple algérien dans les moments les plus difficiles qu’a connus notre pays. Aujourd’hui comme hier, nous demeurons solidaires avec notre valeureux peuple », soutiennent-ils. Enfin, l’Intersyndicale de la santé demeure réunie en session ouverte pour suivre l’évolution de la situation.

Et les résidents…

Le Collectif autonome des médecins résidents algériens (Camra) a, quant à lui,appelé l’ensemble de ses adhérents à se joindre aux marches des étudiants, aujourd’hui à travers tout le territoire national.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter