Nationale

#TITRE

492

Le décret autorisant son exploitation a été publié au Journal officiel

L’Etat donne son feu vert pour le lancement commercial de la 4G

26 septembre 2016 | 11:22
Nassim Mecheri

Après une longue attente, le décret autorisant l’exploitation et la commercialisation de la 4G pour les trois opérateurs détenteurs de la licence a été publié hier au Journal officiel.

Les trois opérateurs peuvent désormais procéder au lancement commercial de la 4G, qui sera effectif probablement début octobre, le temps de finaliser les dernières formalités administratives vis-à-vis de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications.

Le texte publié dans le Journal officiel précise que la licence ne peut être « cédée ou transférée que dans le cadre et conformément aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur et aux conditions fixées dans le cahier des charges ». Le décret définit également le montant de la licence d’exploitation qui est de cinq milliards de dinars pour ATM Mobilis, quatre milliards pour Djezzy et trois milliards pour Ooredoo ; ces montants doivent être versés selon les modalités du cahier des charges.

Ce dernier, que Le Jeune Indépendant avait publié, prévoit un débit qui doit atteindre les 76 mégabits avec un débit minimum de 23 mégabits, ce qui est pratiquement le double des débits qu’on connaît aujourd’hui avec la 3G.

Les opérateurs vont procéder donc dans les jours qui viennent au lancement commercial de la 4G mobile, dans les wilayas que chaque opérateur avait choisies selon le classement de l’appel d’offres concernant l’exploitation de cette technologie, l’opérateur historique Mobilis, qui avait raflé la première place lancera sa 4G dans les wilayas d’Alger, Oran et Ouargla, pour sa part, l’opérateur Djezzy procédera au lancement de la 4G dans les wilayas de Constantine, Sétif et Djelfa, et enfin, l’opérateur Ooredoo, qui a effectué déjà un prélancement en juillet dernier, lancera son réseau 4G à Tizi-Ouzou, Tlemcen et Béchar. Le cahier des charges prévoit une couverture minimale de 10% pour chacune de ces wilayas.

Ceci ne constitue que la première phase du lancement, où les opérateurs ont l’obligation de couvrir leurs trois wilayas selon les exigences du cahier des charges ; suivra après une deuxième phase de lancement sur les autres wilayas du pays selon les capacités de chaque opérateur.

Il est utile de rappeler que les trois opérateurs prônent la gratuité du passage de la 3G à la 4G pour leurs abonnés, et s’avancent sur des tarifs pratiquement identiques à ceux de la 3G pour les abonnements 4G. En lançant officiellement la 4G, l’Algérie aura franchi un grand pas pour rattraper son retard technologique par rapport aux autres pays africains, qui ont déjà lancé cette technologie.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter