Articles similaires

Monde

#TITRE

1578

L’Algérie future première puissance en Afrique

24 avril 2018 | 23:55
armée Sofiane Abi

L’Algérie renforce ses armées de l’air, terrestre et maritime avec du matériel ultrasophistiqué russe. Elle a même bénéficié de la maîtrise de la technologie militaire avec l’aide de Moscou. Elle est en phase de devenir la première puissance en Afrique. Une nouvelle donne qui provoquera beaucoup de changement sur le schéma régional mais aussi international, notamment sur les plans politique, sécuritaire et même économique.

En premier lieu, la marine militaire algérienne va construire ses propres navires de patrouille en haute mer. En effet, son choix s’étant porté sur le projet 22160 russe, elle a conclu un contrat d’achat de quatre navires. Le premier est déjà en construction à Zelenodolsk, en Russie, alors que les trois autres seront, quant à eux, construits en Algérie dans le cadre d’un accord de transfert de technologie, relate le 20 avril 2018 le site d’information militaire Menadefense citant RBK Tatarstan, qualifiant le bâtiment de « véritable bête de scène », écrit le média russe Sputnik. L’Algérie devient ainsi constructeur d’armes et ne se limite donc plus à l’achat de matériel militaire.

Pour rappel, Alger et Moscou coopèrent depuis les années 1970 sur le plan militaire. Selon le site d’information, « le bateau russe du « projet 22160 est décrit par les experts internationaux comme un navire ayant un concept révolutionnaire qui offre, dans un design complètement furtif et très compact, la puissance de feu de navires de grande capacité ». Ce navire, selon Menadefense, est plus grand que le Buyan M, connu pour avoir tiré des missiles Kalibr-NK sur des cibles en Syrie à partir de la mer Caspienne ». Par ailleurs, l’armée de l’air algérienne possède le système russe Polyana D4M1, ce qui lui permet d’intégrer « le club fermé des pays » ayant une défense aérienne intégrée, selon une vidéo publiée par le site d’information militaire Menadefense.

L’engin a été aperçu le 9 avril, lors de la visite du général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense et chef d’état-major de l’Armée, dans la 2e région militaire, dans l’ouest du pays, toujours selon une vidéo publiée par le site d’information militaire Menadefense. Dans sa dernière édition de 2018, le site américain spécialisé dans les questions de défense, Global Fire Power (GFP), a classé l’armée algérienne à la 23e place mondiale et en deuxième position en Afrique, derrière l’armée égyptienne qui occupe, quant à elle, le 12e rang mondial. Selon GFP, en Afrique, l’Algérie est suivie par l’Afrique du Sud (33e au plan mondial), le Nigeria (43e), l’Angola (48e), l’Ethiopie (51e), le Maroc (55e), le Soudan (70e), la Libye (74e) et la République démocratique du Congo (75e), et ce après avoir gagné deux positions par rapport au classement de 2017. Ce classement a été effectué sur la base de cinquante critères, dont les effectifs actifs, la force navale, la disponibilité du carburant pour les opérations militaires, le nombre d’avions de chasse, le budget consacré à la défense et la flexibilité logistique. Un classement établi avant la dotation récente de l’armée algérienne en matériel militaire ultrasophistiqué russe.

Il ne serait donc pas étonnant que l’Algérie déclasse l’Egypte dans quelque temps. L’expérience de l’Algérie en matière de lutte antiterroriste va booster également l’armée du pays, contrairement à l’Egypte qui est encore confrontée à Daech. L’Algérie, et pour des considérations géopolitiques, est très sollicitée par la Russie, contrairement à d’autres pays de la région. La politique de l’Algérie concernant les dossiers de la Syrie, du Yémen et de l’Iran, prônant les négociations diplomatiques et non les guerres, est en effet très appréciée par la Russie, un pays dont la politique ressemble beaucoup à celle de l’Algérie.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter