Nationale

#TITRE

919

L’Algérie ferme ses frontières terrestres avec la Tunisie

3 mai 2017 | 20:22
H. A.

La décision de fermeture entre dans le cadre de la sécurisation des élections législatives, qui ont lieu aujourd’hui jeudi 4 mai 2017 en Algérie. Elle a été prise pour parer à d’éventuels attentats terroristes qui pourraient perturber le cours des élections. 

Les autorités algériennes ont ordonné la fermeture provisoire de tous les postes frontaliers entre l’Algérie et la Tunisie, à partir de la soirée du mercredi 3 mai 2017 et jusqu’au vendredi 5 mai.

Les autorités algériennes ont informé officiellement leurs homologues tunisiennes de cette décision. Cette dernière est basée sur des renseignements indiquant que des groupes terroristes envisagent de perpétrer des attentats simultanément avec la tenue des élections législatives en Algérie.

Un seul poste frontalier entre l’Algérie et la Tunisie restera ouvert, et les dispositions et mesures nécessaires seront prises à ce niveau. Il sera, par exemple, interdit aux Tunisiens de moins de 45 ans de passer la frontière vers l’Algérie et le passage de la frontière ne sera permis que pour des cas précis et pour des raisons humanitaires.

C’est pour ces mêmes raisons qu’il a été décidé aussi de reporter la desserte ferroviaire qui devait démarrer lundi dernier entre Tunis et Annaba. La Tunisie devient ainsi le 6e pays avec lequel l’Algérie a décidé de fermer ses frontières après la Libye, le Tchad, le Niger, la Mauritanie et le Maroc, dont les frontières avec l’Algérie sont fermées depuis 1994.

L’Algérie tient à organiser ces élections législatives dans une situation de verrouillage sécuritaire total pour parer à toute éventualité. Le trafic au niveau des frontières tuniso-algériennes fonctionne normalement et aucun préavis de fermeture n’est parvenu aux services sécuritaires de la frontière.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter