Articles similaires

Nationale

#TITRE

292

L’Algérie exportera de l’électricité vers la Libye via la Tunisie

14 mars 2018 | 19:41

L’Algérie compte exporter son excédent d’énergie électrique vers la Libye via la Tunisie, selon le ministre de l’Energie Mustapha Guitouni. « Des concertations sont actuellement en cours avec la Tunisie, qui bénéficiera de 400 mégawatts ainsi qu’avec la Libye », a-t-il déclaré mardi à Khenchela. L’exportation de l’électricité vers ces deux pays se fera à partir des wilayas de Batna et Khenchela. Actuellement, les deux parties étudient les possibilités d’un raccordement électrique de haute tension entre l’Algérie et la Libye à travers la Tunisie pour exporter l’énergie algérienne et offrir les services de Sonelgaz à travers ces lignes électriques.

Le projet n’est pas tout à fait récent, des discussions avaient déjà été engagées en 2017 entre le président-directeur général de Sonelgaz Mohamed Arkab et une délégation de General electricity company of Liben (Gecol) pour exporter l’excédent d’énergie électrique algérien vers la Libye. « Nous rencontrons beaucoup de difficultés dans la production et le transport de l’électricité en Libye. Donc, nous voulons également bénéficier du réseau algérien pour alimenter certaines villes de l’ouest et du sud libyen », avait déclaré le directeur exécutif de Gecol, Ali Mohamed Saci, de l’année dernière, en souhaitant que Sonelgaz entame, à court terme, le transfert de son savoir-faire dans la production, le transport et la maintenance de l’énergie électrique vers son pays. La proximité du marché libyen présente une opportunité pour l’Algérie afin d’entamer les opérations d’exportation des services, des études et les équipements produits en Algérie.

Pour le PDG de Sonelgaz, les entreprises nationales, publiques ou privées, « maîtrisent » à présent les différents aspects de la production, le transport et la distribution de l’énergie, ce qui leur permet d’aller vers l’exportation de leur savoir-faire en Libye, « un pays avec lequel nous avons plusieurs points communs, notamment des frontières qui peuvent nous faciliter la coopération », avait déclaré le PDG de Sonelgaz. Le groupe public envisage ainsi de parvenir, grâce au travail de la commission conjointe, à la mise en place de moyens de production de l’électricité en Libye, à la construction de centrales électriques et de réseaux électriques de basse et haute tension, ainsi qu’à l’interconnexion électrique entre les deux pays.

Pour rappel, le programme national de l’Algérie relatif à l’énergie électrique, comprend également la production à horizon 2030, de 22 000 mégawatts d’électricité à partir de l’énergie solaire. Ce programme a été lancé et a permis d’ores et déjà la production de 400 mégawatts. Un appel d’offres sera lancé avant la fin de 2018, pour la mise sur le marché de 120 mégawatts à concrétiser par des investisseurs privés à travers de la fabrication de panneaux solaires, a assuré Guitouni.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter