Sports

#TITRE

464

« L’Algérie en mesure de suppléer le Gabon pour l’organisation de la CAN 2017 »

19 septembre 2016 | 19:36
Rédaction JI

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Hadi Ould-Ali a déclaré dimanche à Alger, que l’Algérie est « en mesure de suppléer le Gabon pour l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations-2017 de football, en cas de retrait de la compétition au Gabon, en raison de la situation sécuritaire qui prévaut dans ce pays.

« En cas de retrait officiel de la compétition par la CAF au Gabon, l’Algérie dispose d’enceintes en mesure d’accueillir de tels évènements d’envergure, mais il faudrait au préalable étudier ce cas avec les responsables du gouvernement et les parties chargées de la gestion du football algérien », a déclaré le ministre à l’APS, en marge de la tournée effectuée dimanche aux stades de Baraki et de Douéra (Alger).

Des affrontements se sont éclatés à Libreville à l’issue des élections présidentielles au pays, faisant 3 morts et 105 blessés, d’où une éventualité de retrait de cette compétition continentale au Gabon prévue du 14 janvier au 5 février 2017. 

« Si nous obtenons le feu vert des hautes autorités du pays, pour l’organisation de cette grande compétition, nous entamerons l’étude des préparatifs liés à cette manifestation » a ajouté le ministre. La CAF tiendra entre le 21 et 27 septembre au Caire (Egypte) ses réunions annuelles, à l’issue desquelles l’organisation de la CAN-2017 par le Gabon sera définitivement tranchée.

Le président de la commission communication du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2017 au Gabon (COCAN) Pablo Moussodji Ngoma avait dans une déclaration à Radio Algérie internationale, qualifié de « rumeur » les dernières informations faisant état d’un éventuel retrait de l’organisation du tournoi à son pays par la Confédération africaine de football (CAF) suite aux dernières événements politiques dans le pays. « Il ne s’agit que de rumeurs.

Pour l’événementiel, nous sommes mobilisés à réussir l’organisation de cette compétition. La CAF est la seule habiletée à retirer la CAN au Gabon », a t-il souligné.

 Par ailleurs, le ministre de la Jeunesse et des sports a indiqué qu’il effectuera prochainement une visite d’inspection au stade olympique du 5 juillet (Alger) pour s’enquérir de l’état de sa pelouse qui a connu ces derniers temps une détérioration. Nous effectuerons dans les prochains jours une visite d’inspection au stade du 5 Juillet, pour s’enquérir de l’état de la pelouse.

La date de la visite vous sera communiquée ultérieurement ». a t-il souligné. La pelouse du stade olympique d’Alger s’est nettement détériorée, une situation dont se sont plaints les différents clubs d’Alger, lors des derbies programmés dans cette enceinte.

D’autre part, le premier responsable du département ministériel s’est montré satisfait du « potentiel » des élèves du Lycée sportif de Draria, à l’occasion de la rentrée scolaire et sportive, 2016-2017. « Les jeunes sportifs du Lycée disposent d’excellentes aptitudes sportives qui augurent un avenir radieux » a conclu M. Ould-Ali.

Ould Ali satisfait de l’état d’avancement des travaux des stades de Douera et de Baraki

Le ministre de la Jeunesse et des sports, El Hadi Ould Ali s’est montré satisfait, dimanche, de l’état d’avancement des travaux des stades et de Douera et de Baraki à Alger, en marge d’une visite d’inspection qui l’a conduit à ces deux infrastructures et au Lycée sportif de Draria. Le ministre, qui était accompagné du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, s’est dit satisfait de la cadence des travaux de réalisation de ces projets.

 « L’Etat est déterminé à livrer ces projets dans les délais fixés et les stades de Douera et de Baraki profiteront à la jeunesse sportive algérienne », a-t-il dit. Evoquant le retard des travaux du stade de Douera par rapport à celui de Baraki, M. Ould Ali a indiqué que les problèmes administratifs qui sont à l’origine de ce retard ont été réglés. « Les travaux du stade de Douera devraient prendre fin dans les deux prochaines années », a-t-il précisé.

ravaux du stade de Baraki. Pour sa part, le directeur de l’équipement de la wilaya d’Alger, Mohamed Berkoune a noté un avancement notable des travaux, indiquant que ce projet sera livré d’ici la fin de l’année prochaine. « Le travaux du stade de Baraki, dont le taux d’avancement est de 40%, prendront fin d’ici fin 2017 », selon le ministre.

Concernant le retard des travaux du stade de Douera, M. Berkoune a précisé qu’ »une bonne partie des travaux d’assainissement est sur le point d’être achevée et les travaux seront achevés fin octobre prochain ». « Les travaux du stade de Douera ont été retardés pendant plusieurs mois pour des problèmes administratives et ont repris fin 2015. Nous avons rencontré des problèmes techniques durant les travaux et sommes en train de les régler », a-t-il indiqué.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter