Articles similaires

Nationale

#TITRE

293

Khalida Toumi incarcérée à la prison d’El-Harrach

5 novembre 2019 | 19:22
Khalida Toumi Redouane Hannachi

L’ancienne ministre de la Culture, Khalida Toumi, a été placée en détention provisoire à la prison d’El-Harrach. L’ex-ministre, qui a comparu avant-hier devant le conseiller rapporteur de la Cour suprême, est poursuivie pour plusieurs chefs d’inculpation, notamment trafic d’influence, abus d’autorité, détournement et dilapidation de deniers publics.

Elle est par ailleurs inculpée pour négligence manifeste ayant conduit à la dilapidation de sommes faramineuses lors des manifestations culturelles que notre pays a organisées, à l’instar de « Alger, capitale de la culture arabe », « Tlemcen, capital de la culture islamique » et « Constantine, capitale de la culture arabe ».

Les chefs d’accusation et d’inculpation ont été retenus contre elle au cours des enquêtes préliminaires.

L’ex-ministre du secteur de la culture du temps de l’ex-chef de gouvernement Ahmed Ouyahia est poursuivie en matière pénale dans des faits liés à la malversation.

L’ancienne militante du RCD a fait le déplacement au siège de la Cour suprême sans être assistée par son ancienne avocate Mounia Meslem qui, pour rappel, a occupé le poste de ministre de la Solidarité nationale avant d’être relevée de ses fonctions pour avoir falsifié son diplôme de master. Cette dernière risque aussi d’être convoquée d’un moment à l’autre pour être auditionnée.

Il convient de signaler que l’ex-ministre de la Culture a été mise il y a deux semaines sous interdiction de sortie du territoire nationale (ISTN).

Son nom revient à chaque fois dans une affaire de corruption et de dilapidation de deniers publics.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter