Culture

#TITRE

774

Khaled Bessaih au JI : « C’est en prenant des risques qu’on améliore notre perception de l’art…

9 septembre 2018 | 18:04
Propos recueillis par Fadhel Zakour



Bessaih :éviter l’écueil de l’imitation


À travers ses peintures, Khaled Rochedi Bessaih pratique la déformation du corps humain. Ce sont des formes et des courbes allongées nous renvoyant à l’œuvre de Modigliani. Ce grand nom italien qui a fasciné plus d’un. Pour se démarquer et éviter l’écueil de l’imitation, Rochedi rend hommage aux femmes qui occupent une place de choix dans son environnement. Une atmosphère à la fois extravagante et distordue. Moult éléments que nous allons analyser par le biais de cet entretien.


L’environnement de vos peintures est purement féminin. En témoigne votre dernière expo au Sofitel, qui s’est déroulé le mois dernier. La femme pour vous, est-elle un élément central dans vos œuvres ?
Complètement, elle est l’être magnifique et complexe, elle est l’espérance et l’abnégation, l’amour et la tendresse, celle qui nous a enfantés et aimés d’un amour sans faille, sans retour. Elle assume à la fois plusieurs rôles : mère, épouse et fille. Elle couve nos rêves, celle qui fait de nous des hommes heureux ou malheureux. Elle est cet ensemble de courbes et de formes sur lesquelles surfent nos émotions. Cette précieuse beauté qui me donne envie de prendre mes pinceaux et de caresser la toile qui la porte.

Votre peinture est la prolongation d’Amedeo Modigliani avec des formes allongées et des yeux fermés. S’agit-il d’une source d’inspiration ?
J’ai passé mon enfance à dessiner, mais grâce au film Modigliani j’ai compris ce qui me manquait. En clair, j’ai considéré sa vie comme un appel, et la peinture est devenue d’un coup une sorte d’évidence. Une certitude. Modigliani reste à mes yeux l’un des plus grands maitres dans son domaine : sa peinture me parle complètement. Ceci-dit, il réalisait des portraits dont les personnages ont vraiment existé. Cet artiste les déformait à sa manière. En revanche, mes personnages sont imaginaires. Je n’ai jamais pris de modèle. Bien entendu, c’est un grand honneur pour moi de voir les autres comparer mon travail à celui du grand Modigliani, mais ce sont deux styles très distincts pour les connaisseurs.



Avez-vous une préférence pour le grand format ?
Oui . On a plus d’espace pour s’exprimer, plus d’espace pour mes longs cous et jambes. La présence des personnages est plus exacerbée et la lecture est plus fluide. Aussi, le fait d’habiller les cimaises d’une galerie ou bien les murs d’un intérieur, je trouve que le grand format est plus intéressant en matière d’impact, surtout si l’on veut obtenir une décoration chic, minimaliste et épurée.
Que symbolisent les postures extravagantes de vos personnages ?
La beauté du corps humain et du mouvement. Aussi le plaisir de jouer avec les formes du corps en les tordant toute en relevant le défit de garder presque intacte l’harmonie qui subsiste entre chaque partie et la magie poétique qui s’en dégage. Créer le déséquilibre tout en l’équilibrant. Chagrin, appréhensions, attente et doute.

Vos œuvres ont comme titres : énième départ, énième attente, émancipation et overdose urbaine. Une envie d’explorer la nature humaine ?
L’humain m’a toujours fasciné, sa complexité réveille ma curiosité et mes pinceaux. Un regard peut en dire long sur la vie d’une personne, peindre un regard et non pas des yeux, tel est mon désir à chaque fois que j’entame un nouveau personnage. Un moment chargé de doute et de prises de risques qui nous rendent vivants.

La technique est-elle une constante dans la vie d’un peintre ?
Je ne le pense pas, en tout cas en ce qui me concerne. Tout l’intérêt de la peinture et de l’art en général est de tenter, tester, découvrir et apprendre à différentes étapes de la vie de nouvelles techniques. C’est en prenant des risques qu’on améliore notre geste et notre perception de l’art. Il s’agit d’un pays où poussent des fruits de toutes sortes, il serait dommage de ne rien goûter. 





Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter