Articles similaires

Culture

#TITRE

874

Julien Clerc cette fin de semaine à l’Opéra d’Alger

11 septembre 2019 | 21:25
Julien Clerc Kamel Cheriti

L’opéra d’Alger Boualem-Bessaïh prévoit ce jeudi 12 septembre en soirée un récital unique de la vedette de la chanson française Julien Clerc. Très apprécié par la génération des années 1970, il a conquis aussi le cœur des jeunes d’aujourd’hui.

Julien Clerc a été découvert par le public dans à la fin des années soixante. C’est en mai 1968, en pleine grève des étudiants et des manifestations musclées, violemment réprimées par la police et incomprise par De Gaulle, que les radios France Inter et Europe 1 diffusaient un programme réduit composé uniquement d’une musique continue. Julien Clerc y figurait pour la première fois avec sa chanson, « la Cavalerie ». Ce titre revenait plusieurs fois et son texte ainsi que sa musique, et bien sûr la voix magique du chanteur, sont rentrés dans le cœur des auditeurs. Depuis, Julien Clerc volait de succès.

Son palmarès est éclatant. Tous les titres de son riche répertoire se situent en haut du hit-parade. Les gens sont séduits par sa voix puissante et extrêmement mélodieuse. De plus, par sa foncière originalité, son style hautement personnalisé, sa manière sublime de vivre intensément sur scène les paroles de sa chanson, Julien Clerc a apporté un renouveau exclusif à la chanson classique et par là même à la richesse de la chanson universelle. Il appartient à la génération de Jacques Brel, Georges Brassens, Léo Ferré, Charles Aznavour, Frank Sinatra, Barbara et bien d’autres. Pour la chanson française, Julien Clerc en est un éloquent ambassadeur, un représentant du citoyen français bien éduqué, courtois, poli, réservé, discret, mesuré, très calme, toujours souriant et avec ces qualités, un physique de beau garçon. Une chanson de Julien Clerc illustre bien sa personnalité. Celle portant le titre de « Femmes je vous aime ». L’auteur y démontre et met au grand jour le respect illimité et éternel qu’il porte au genre féminin, la femme en général, qu’elle soit notre grand-mère, notre sœur, notre épouse, notre maman ou tout simplement l’ensemble du monde féminin. Il leur rend un vibrant hommage avec un long cri du cœur, débordant de sincérité, d’amour, de tendresse et d’affection et aussi de reconnaissance. La musique y est envoûtante avec des notes de musique et une mélodie enchanteresse, mettant en valeur chaque mot du texte chanté.

Ainsi, l’Opéra d’Alger nous offre avec le récital de Julien Clerc une belle opportunité de savourer la chanson classique, brillante de ses mille feux. C’est la première fois depuis son existence, il y a trois ans, qu’il programme un chanteur issu de la génération de nos aînés. Les espaces très fonctionnels de cet édifice des grands spectacles se prêtent bien à cette belle manifestation musicale. Dans le chant classique, notons que l’Opéra d’Alger programme pour ce 14 septembre un concert féérique avec deux étoiles du chant andalou, Lila Borsali et Behdja Rahal.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter