Articles similaires

Nationale

#TITRE

610

Journée de sensibilisation sur la fièvre aphteuse

1er août 2018 | 22:18
Agriculture élevage Lilia Ait Akli


Des mesures préventives ont été engagées par le ministère de l’Agriculture dans le but de limiter la propagation de la fièvre aphteuse, notamment à l’approche de l’Aïd El Adha, comme la fermeture de certains marchés aux bestiaux ou l’acquisition de deux millions de doses de vaccin dans le cadre du dispositif de lutte contre cette pathologie.


C’est d’ailleurs le motif de la rencontre qui se tient aujourd’hui à la maison de l’Agriculteur dans la wilaya de Khenchela. Cette journée technique sur la prévention et la gestion de la fièvre aphteuse au sein des élevages bovins, organisée par la Caisse nationale de mutualité agricole en étroite collaboration avec les CRMA et les services de la direction des services agricoles (DSA) des caisses limitrophes, à savoir Khenchela, Tébessa, Souk Ahras, Batna et Oum El Bouaghi, aura à rassembler les éleveurs de la région aux fins d’information, de sensibilisation et de prévention particulièrement. Selon les organisateurs, les conditions d’hygiène dans les élevages et l’absence de vaccination du cheptel ont fait que des foyers de fièvre aphteuse ont été signalés à l’est du pays.


C’est pourquoi cette journée se manifeste d’elle-même. Elle verra la présence des associations et des coopératives d’élevage, des partenaires en la matière et d’autres organismes activant dans l’élevage bovin en particulier. « La rencontre s’inscrit dans le cadre des démarches engagées par la Mutualité agricole en matière de préservation du cheptel bovin », indique-t-on. Et ce, suite à la déclaration de foyers de fièvre aphteuse dans certaines wilayas.


Ladite rencontre, expliquent les organisateurs, est aussi l’occasion pour informer et sensibiliser les éleveurs sur le rôle et l’importance de la couverture assurantielle de la multirisques bovine et les avantages accordés à ces derniers afin de développer, voire de pérenniser leurs activités stratégiques pour l’économie nationale. Autant faire le zoom sur ce virus de la fièvre aphteuse et aider l’éleveur à avoir une meilleure visibilité sur son risque.


 


En outre, la Mutualité agricole, à travers cette journée, appelle les éleveurs à la coopération, en signalant les cas suspects pour maîtriser la situation et en coopérant avec les services délégués par les pouvoir publics afin de freiner la propagation du virus. A noter que la Caisse nationale de mutualité agricole a déjà alerté ses services régionaux depuis la déclaration de foyers de fièvre aphteuse, en installant des cellules de veille afin de suivre et de cerner cette calamité. Il est aussi question du lancement d’un programme de prévention, en organisant des journées et des caravanes de sensibilisation et en médiatisant les mesures de prévention à travers les radios locales des wilayas à forte production bovine, et aussi en associant des spécialistes à l’instar des médecins vétérinaires.


Par ailleurs, malgré le recensement de 190 cas de fièvre aphteuse dans 19 wilayas, le ministère de l’Agriculture s’attèle à garantir un Aïd dans de bonnes conditions « sanitaires ». C’est dans ce sens que des instructions aux vétérinaires inspecteurs des wilayas ont été données, en vue d’assurer la surveillance le jour de l’Aïd et de garantir le respect des règles sanitaires en vigueur au niveau des marchés et autres points de vente, avec la délivrance de certificats sanitaires qui accompagneront le bétail, notamment pour les éleveurs qui se déplacent vers les autres wilayas.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter