Sports

#TITRE

338

JO-2016 : « Il n’y a aucun problème au sein de la délégation algérienne

2 août 2016 | 19:15
Rédaction JI


Le chef de mission de la délégation algérienne aux Jeux Olympiques 2016, Amar Brahmia, a affirmé lundi à Rio de Janeiro que le séjour des athlètes dans le village olympique est des plus agréables par rapport à plusieurs pays et qu’il n’existe aucun problème interne.


Il n’y a aucun problème au sein de la délégation algérienne que ce soit en football, athlétisme ou tout autre discipline. Tout se passe très bien dieu merci. 


Les athlètes sont logés dans de bonnes conditions et se préparent sereinement pour aborder la compétition dans les meilleures dispositions. », a déclaré Brahmia lors d’une conférence de presse animée au Village olympique.


A pied d’œuvre à Rio depuis jeudi, les athlètes algériens se préparent le plus normalement du monde en vue de la compétition qui débutera jeudi avec la première sortie de la sélection algérienne de football contre le Honduras.


Je peux vous assurer que nous sommes mieux lotis par rapport à plusieurs autres délégations présentes au village. Toutes les demandes des athlètes ont été satisfaites. Nous sommes ici pour apporter le soutien nécessaire à toutes les fédérations et tout le monde est content. », a-t-il ajouté.


Le responsable de la commission de préparation des athlètes algériens pour les Jeux Olympiques a abordé lors de sa première sortie médiatique, la situation du champion olympique du 1500 m Makhloufi sur lequel beaucoup d’encres a coulé ses derniers jours.


Makhloufi sera parmi nous au village olympique le 5 ou le 8 août. Tout dépendra de la distance sur laquelle il sera aligné. Il se prépare avec son entraîneur en France. Sa chambre est prête, elle correspond à son statut de champion.


Il faut savoir que Makhloufi n’a rien demandé d’exorbitant par rapport à ce qui exigent les autres champions mondiaux de leurs comités. », a tenu à préciser Brahmia. La seule chose qu’il a demandé c’est d’être accompagné par son kiné marocain.


Nous avons répondu favorablement à sa requête, il n’y a aucun problème, comme tous les champions, il doit avoir à sa disposition son kiné personnel. On a pris attache avec les responsables pour lui obtenir son visa d’entrée au Brésil », a-t-il souligné.


D’autre part, Amar Brahmia a assuré que l’erreur commise à Londres en 2012 quand Makhloufi avait été engagé sur deux distances le 800 et le 1500m ce qui lui a failli lui coûter la disqualification de la part du CIO, ne se reproduira plus. Pour le moment, il est engagé sur le 800 et le 1500 m mais il doit choisir sa distance de prédilection avant le début de la compétition.


L’erreur de Londres ne se reproduira pas. », a-t-il affirmé. Interrogé sur les objectifs et les chances de médailles des athlètes algériens à Rio, l’ancien champion d’athlétisme s’est refusé d’avancer le moindre pronostic tout en affichant son optimisme. En tant qu’ancien athlète, je connais la valeur d’une médaille, c’est le rêve de tout un athlète.


Nous restons sur ce qui a été avancé par les fédérations avant notre déplacement à Rio. Personnellement, je suis confiant à l’instar des athlètes.


Nous avons des sportifs qui ont le potentiel à faire valoir le jour de la compétition. Flissi, Makhloufi ou Sintes possèdent les qualités pour se mêler à la bataille pour une médaille. Le décathlonien Bourrada lui aussi est un grand athlète, le Comité Olympique et sportif algérien l’a aidé dans sa préparation. Nous allons attendre sereinement le début des jeux », a-il-dit. L’Algérie participera aux jeux Olympiques de Rio de Janeiro avec 64 athlètes dont l’équipe de football constituée de 18 joueurs.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter