Articles similaires

Nationale

#TITRE

655

Installation ce mardi des nouveaux sénateurs

13 janvier 2019 | 23:11
Fln Mohamed.K


C’est le branle-bas de combat au Conseil de la nation. Selon les dispositions de la Constitution, c’est demain que les nouveaux membres de cette institution, toutes tendances confondues, étrenneront leurs sièges pour un long mandat. Ces nouveaux sénateurs sont les vainqueurs des dernières élections qui ont vu le parti du FLN obtenir un score sans précédent et écraser tout sur son passage. C’est cette nouvelle hégémonie du vieux parti unique qui a donné des ailes à Moad Bouchareb, coordinateur de l’instance provisoire du FLN. En parfait vainqueur, il n’hésita pas lors de sa rencontre avec ses sénateurs à fustiger l’opposition et à galvaniser ses troupes avant la prochaine élection présidentielle, celle qui préoccupe pratiquement tout le monde.


Cependant pour certains observateurs, dans le brouillard politique actuel et la rareté des indices sur les intentions réelles du chef de l’Etat et de ses alliés, avant la convocation du corps électoral, il faudra sans doute analyser à la loupe la liste des heureux gagnants qui sera dévoilée par le président de la République juste après la cérémonie de demain. Deux éléments importants domineront l’actualité de cette fin de semaine. Il s’agit du fameux tiers présidentiel et de la problématique de la désignation d’un nouveau président du Sénat à la place de Abdelkader Bensalah, dont le mandat a expiré, ou de sa reconduction. Des interrogations qui demeurent toujours persistantes en l’absence de déclarations claires et franches de la part des principaux chefs des formations qui composent la coalition présidentielle.


Personne parmi le personnel du sérail ne connaît la vérité sur des tractations intenses qui se sont déroulées et qui continuent encore. Selon des indiscrétions, ce tiers présidentiel devrait comporter des surprises de taille. On évoque avec insistance d’abord le retour en grande pompe de l‘ancien chef de gouvernement, Abdelmalek Sellal, l’un des plus fidèles compagnons du chef de l’Etatdepuis 1999 et qui fut son directeur de campagne lors des différentes élections. Ensuite, dans le lot des surprises et des réhabilitations, il est également question de Abdelaziz Belkhadem, ancien chef de gouvernement et ex-SG du FLN, qui fut longtemps en disgrâce avant d’être invité par


Bouchareb à des retrouvailles très médiatisées au siège du parti à Hydra.


D’autres sources avancent même l’hypothèse fort probable de la désignation d’un président du Sénat d’obédience FLN. Ce qui serait une première depuis 2002, après Bachir Boumaza et Mohamed-Chérif Messaadia. Les deux défunts étaient des pontes du vieux parti du FLN. En seize ans, Bensalah et son parti le RND ont régné sur la deuxième chambre parlementaire, selon des lois non écrites sur les équilibres politiques instaurés par le président Abdelaziz Bouteflika et devenues une tradition acceptable par les dirigeants du FLN qui dominait pourtant toutes les assemblées populaires de l’Etat (APN, APW et APC).


Or, des observateurs pensent que cette fois-ci les données ont changé et que la règle classique serait abandonnée. Le signe le plus remarquable de cette évolution est le rajeunissement opéré, de force presque, au niveau de l’APN, avec l’intronisation d’un jeune président, Moad Bouchareb, inconnu dans son propre parti et qui n’était même pas membre de son comité central. Allons-nous connaître le même scénario au Sénat ? Dans l’entourage du FLN on ne se fait plus d’illusion et on croit fermement que l’ère Bensalah est révolue à la tête du Sénat. Le nouveau président de cette institution devrait sortir sans aucun doute de la liste du tiers présidentiel


Selon l’article 114 de la Constitution, le président de la chambre haute est élu après chaque renouvellement partiel de sa composante et l’officialisation des résultats par le Conseil constitutionnel. Selon le règlement intérieur du Conseil de la nation, la première séance sera organisée avec le membre le plus âgé, comme président de la séance, assisté de deux autres, les plus jeunes parmi les sénateurs. Cette cérémonie devrait avoir lieu ces jours-ci et sera suivie par l’annonce de la convocation du corps électoral

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter