Nationale

#TITRE

456

Infractions de change : Plus de 90 millions de dollars de transferts illicites en 2016

14 mars 2017 | 20:00
S. T.

Le montant des infractions de change mises au jour par les douanes algériennes en 2016 s’est chiffré à 9,97 milliards de DA (plus de 90 millions de dollars), a indiqué lundi le directeur des relations publiques et de l’information à la Direction générale des douanes, Djamel Brika dans un entretien accordé à l’APS.

Ces infractions de change ont été commises en majorité lors d’opérations de commerce extérieur, pour un montant de 8,99 milliards de DA, alors que celles sans relation avec le commerce extérieur ont atteint 981,3 millions de DA, précise-t-il En 2015, ce type d’infractions s’était chiffré à 21,85 milliards de dinars (près de 210 millions de dollars), soit une baisse de 45%.

Les infractions de change liées au commerce extérieur sont souvent commises à travers la majoration de la valeur en douane déclarée à l’importation (surfacturation), la minoration de la valeur en douane déclarée lorsqu’il s’agit d’opérations d’exportations et le non-rapatriement des montants en devises de marchandises exportées.

Quant aux infractions de change non liées au commerce extérieur, elles sont opérées, pour la plupart, par des voyageurs qui traversent les frontières en détenant des sommes importantes de devises dont le montant dépasse celui autorisé par la réglementation. 

Le même responsable explique que pour les infractions de change, les services des douanes mènent deux types de contrôle : le contrôle a priori (immédiat) qui est mené au moment du dédouanement, et le contrôle a posteriori qui est opéré après le dédouanement, et ce, au niveau du siège même de l’entreprise contrôlée sur la base des écritures comptables. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter