Nationale

#TITRE

471

Inégalé:le développement de 70 années, exemplaire:l’amitié de 61 années

1er octobre 2019 | 08:30
LI Lianhe Ambassadeur de Chine en Algérie



Aux yeux de nombreux amis algériens, la Grande Mosquée d’Alger, l’autoroute Est-Ouest, le Centre International des Conférences Abdelatif Rahal, la nouvelle aérogare d’Alger, l’Opéra d’Alger et d’autres projets construits par des entreprises chinoises, et les quelque 30 000 ouvriers chinois qui participent activement à la construction économique et sociétale de l’Algérie constituent la carte de visite de la Chine.


Cependant, comme ce que les amis algériens me disent souvent, “Alger n’est pas l’Algérie”, les éléments précités ne peuvent pas, loin de là, représenter la Chine entière, un grand pays avec une splendide civilisation de 5 000 ans, un vaste territoire de 9,6 millions de kilomètres carrés et une importante population de 1,3 milliard d’habitants.


Nous sommes, aujourd’hui, le 1er octobre et c’est la fête nationale de la République Populaire de Chine qui a 70 ans.
En cette journée spéciale, je voudrais, en tant qu’Ambassadeur de Chine en Algérie, vous présenter, de façon plus tridimensionnelle et plus approfondie, la Chine, et composer avec vous un mouvement de l’amitié sino-algérienne plus étroite et plus brillante.
Il y a 70 ans, la République Populaire de Chine a été officiellement proclamée.
La nation chinoise a ainsi complètement mis fin à son histoire humiliante pendant plus d’un siècle et a obtenu son indépendance et sa libération complètes et s’est tenue à l’est du monde avec une toute nouvelle attitude. Après cette date, les Chinois ont commencé leur longue marche pour construire leur propre pays.
Les 70 ans écoulés sont la période la plus radieuse et la plus grandiose de la splendide civilisation chinoise qui a duré 5 000 ans, une époque où la nation chinoise a accompli un triple saut historique en se levant, devenant riche et forte, où la Chine marche inébranlablement sur la voie de la puissance de l’économie, de la science et de la technologie, de la prospérité et de la richesse, et de la diplomatie, et où la Chine continue d’apporter des contributions notables au monde.

Une puissance economique et scientifique
La Chine d’aujourd’hui est une puissance économique mondiale.
Au cours des 70 dernières années, la Chine est devenue la deuxième économie mondiale, et a ainsi accompli des miracles dans l’histoire du développement économique mondial. Pour preuve, en 2018, le PIB chinois est passé de 30 milliards USD au début de la fondation de la République Populaire de Chine à environ 13 700 milliards USD, se multipliant pour plus de 450 fois, représentant ainsi près de 16% de l’économie mondiale et se classant au deuxième du monde ; avec ses réserves de change dépassant 3 000 milliards USD, la Chine s’est classée au deuxième rang dans le monde pendant 13 années consécutives ; avec plus de 200 types de produits industriels en tête du classement mondial, la Chine est devenue le plus grand pays manufacturier industriel du monde ; avec 4 600 milliards USD d’import-export, la Chine est aussi le N°1 dans le monde depuis ces deux dernières années ; avec une utilisation effective des investissements étrangers directs non financiers atteignant 135 milliards USD, la Chine est le deuxième au monde en matière d’afflux de capitaux étrangers.


Une croissance en crescendo


Depuis son adhésion à l’Organisation Mondiale du Commerce en 2001, le pays contribue pendant longtemps à plus de 30% à la croissance économique mondiale et est devenue un stabilisateur principal et une source d’énergie majeure pour l’économie mondiale.

 La Chine d’aujourd’hui est une puissance scientifique et technologique mondiale. Au cours des 70 dernières années, la Chine n’a cessé d’améliorer ses capacités d’innovation technologique et de développer ses talents en R&D (recherche et développement), réalisant ainsi un niveau élevé de R&D dans le monde.
Ces dernières années, l’ampleur de l’enseignement supérieur chinois et le nombre des diplômés universitaires chinois se classent au premier rang du monde, le volume de ses investissements pour R&D se classe au deuxième au monde, et le nombre total du personnel de R&D et des demandes de brevets d’invention se classent, tous les deux, au premier rang mondial. La Chine a réalisé de grands exploits dans différents domaines comme le vol spatial habité, l’exploration lunaire, la science quantique, l’exploration en eau profonde, la super-informatique, la navigation par satellite et a obtenu de nombreux succès dans d’autres domaines. Ses technologies modernes de l’information telles que les mégadonnées, l’informatique en nuage et l’intelligence artificielle sont aussi en plein essor.
La Chine d’aujourd’hui est une prospère et riche puissance mondiale.
Tout au long de ces 70 années, le gouvernement chinois attache toujours une grande importance au bien-être de la population et le niveau de vie de la population chinoise ne cesse de s’améliorer.

La Chine a fait naître le groupe à revenu moyen le plus grand du monde comprenant 400 millions de personnes ; et en sortant plus de 70 millions de personnes de la pauvreté, elle a accompli le miracle le plus merveilleux du monde en terme de réduction de la pauvreté, contribuant pour plus de 70% à cette cause mondiale ; elle a assuré encore, en 2018, à 94,2% l’éducation obligatoire de 9 ans à ses enfants, et aujourd’hui l’assurance médicale bénéficie à plus de 1,3 milliard de personnes ; en 2018, l’espérance de vie du citoyen est estimée à 77 ans, alors qu’elle était de 35 ans en 1949.



CGTN, un fleûron de la communication avec le reste du monde


La Chine d’aujourd’hui est une puissance diplomatique mondiale. Depuis ces 70 années, la Chine, qui s’en tient à la diplomatie axée sur l’indépendance et la paix et à la stragégie d’ouverture et de coopération mutuellement avantageuse, est toujours une partie prenante dans la préservation de la paix, la promotion du développement et le maintien de l’ordre à l’échelle mondiale, en respectant les différentes civilisations, en vivant ensemble en paix avec les autres pays et en prônant la coopération et le gagnant-gagnant avec les autres nations. 

La ceinture de la soie, une communauté de destin
Au cours des 70 dernières années, le nombre des pays qui ont établi des relations diplomatiques avec la Chine est passé de 18 à 180, et 110 partenariats sous diverses formes ont été établis, ce qui a permis à la Chine de posséder un vaste réseau mondial de partenaires. La Chine a lancé les Cinq Principes de la Coexistence pacifique, porté avant les autres pays l’important jugement dit “la paix et le développement sont les thèmes de notre époque” et promu fermement la construction d’un monde harmonieux, ce qui a un impact important sur les relations internationales contemporaines.


La cité impériale, un patrimoine de l’UNESCO


En 2013, le Président XI Jinping a lancé l’initiative de“la Ceinture et la Route de la Soie” et le concept de la construction d’une communauté de destin pour l’humanité.


L’initiative de “la Ceinture et la Route de la Soie” a obtenu déjà des réponses positives de plus de 160 pays et organisations internationales comprenant l’Algérie, et est devenue le bien public le plus populaire fourni par la Chine au monde entier.
Le concept de la construction d’une communauté de destin pour l’humanité est aujourd’hui devenu consensus et inclu dans des documents officiels d’organisations internationales comme l’ONU et le G20, donnant au monde une solution chinoise pour la promotion de la cause de la paix et du développement de l’humanité.


Chine et Algérie, la marche ensemble vers le progrès
Cette année marque non seulement le 70ème anniversaire de la fondation de la République Populaire de Chine, mais aussi le 61ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques sino-algériennes. Depuis 61 ans, les deux pays ont toujours été de bons frères, de bons amis et de bons partenaires. Depuis 70 ans, les deux peuples se sont toujours prêtés compréhension et soutien mutuels, et ont marché ensemble main dans la main.
Il convient de noter que la relation particulièrement amicale entre la Chine et l’Algérie porte une longue histoire.
Dès la dynastie des Almoravides au Maghreb, et donc à l’époque de la dynastie de Song du Nord en Chine, la Chine entretenait déjà d’étroites relations économiques et commerciales avec la région du Maghreb. L’ouvrage chinois intitulé “Lingwai daida” (Ce qui tient lieu de réponse sur les régions au-delà des montagnes) publié en 1178 décrivait déjà les us et coutumes de la dynastie des Almoravides, détaillant les produits abondants de cette région, comme le blé, les melons, les moutons, etc.
Dans les années 50’ du siècle dernier, la nouvelle Chine, qui avait accédé depuis peu à l’indépendance, a soutenu fermement la cause de l’indépendance de la nation algérienne et apporté une aide importante et désintéressée au peuple algérien.
En 1958, premier pays non-arabe à reconnaître le gouvernement provisoire de la République algérienne, la Chine a établi une relation diplomatique avec ce gouvernement.

En 1971, avec l’adoption de la résolution N° 2758, la République Populaire de Chine a repris son siège légal aux Nations Unies lors de la 26e session de l’Assemblée générale, et l’Algérie y a apporté une contribution importante que le peuple chinois n’oubliera jamais.

Un parteneriat stratègique solide
En 2014, la Chine et l’Algérie ont établi ensemble leur partenariat stratégique global, qui est le premier du genre avec un pays arabe, et leur relation bilatérale est entrée dans une nouvelle phase de développement global. En 2018, la Chine et l’Algérie ont signé un Mémorandum d’entente sur la Construction de“la Ceinture et la Route de la Soie”, ouvrant ainsi de plus larges perspectives de coopération entre les deux pays.
Je suis très content de voir que depuis le début de cette année, la relation bilatérale sino-algérienne, balisée par leur partenariat et par leur efforts conjoints, s’inscrit dans le cadre d’un développement toujours plus affirmé et dynamique.


Une présence accrue et un regard vers l’avenir

La confiance politique mutuelle n’a cessé de s’approfondir.
Les deux pays ont continué à se soutenir fermement sur les dossiers ayant trait aux intérêts vitaux de l’un et de l’autre et à mener des coordinations et coopérations sur la scène internationale afin de défendre ensemble les intérêts communs de tous les pays en développement. Les deux pays ont maintenu des échanges à différents niveaux et ont promu un développement sain du partenariat stratégique global sino-algérien.


 La coopération pragmatique n’a cessé de se renforcer.
Les entreprises chinoises continuent à participer activement à la construction économique et sociétale algérienne, et les projets d’infrastructures tels que la Grande Mosquée d’Alger et la nouvelle aérogare d’Alger ont été terminés ou mis en service.
En outre, la coopération économique et commerciale sino-algérienne se développe dans les domaines de haute technologie, tels que l’information et la communication, ainsi que dans la construction automobile, offrant davantage d’opportunités aux deux peuples.

Il est à noter que le commerce sino-algérien a réalisé un développement important malgré un climat économique mondial morose.

Selon les statistiques de la douane algérienne, au cours du premier semestre de l’année 2019, le volume d’import-export entre les deux pays s’est chiffré à 5,219 milliards de dollars, le volume des marchandises algériennes importées par la Chine a augmenté de 36,42% par rapport à la même période de l’année 2018 et la Chine est devenue le partenaire commercial principal de l’Algérie qui a enregistré le plus grand développement en matière d’importation des marchandises algériennes. Selon les statistiques de la douane chinoise, pendant les six premiers mois de cette année, le volume des marchandises algériennes importées par la Chine a même augmenté de 61,54% par rapport à la même période de l’année 2018.
Les échanges interpersonnels et culturels n’ont cessé de se développer. La coopération dans le domaine de la santé est un segment très important de la coopération amicale sino-algérienne. L’équipe médicale chinoise en Algérie est la première équipe médicale envoyée par le gouvernement chinois dans des pays étrangers, au cours des 56 dernières années, la Chine a envoyé 3 400 médecins pour venir en aide aux malades et blessés en Algérie. Les deux gouvernements ont renouvelé, en mai dernier, le Protocole portant sur l’envoi d’une équipe médicale par le gouvernement chinois en Algérie.
Aujourd’hui, c’est la 26e équipe composée de 81 médecins chinois répartis dans 8 wilayas qui prend le relais pour améliorer la santé de la population algérienne.
Depuis ces dernières années, la coopération dans le secteur de l’éducation ne cesse de se consolider. Chaque année, des centaines d’étudiants algériens vont poursuivre leurs études en Chine et des dizaines d’étudiants chinois viennent étudier en Algérie.
Par ailleurs, la coopération dans les domaines de la formation professionnelle et de la formation pour une durée relativement courte se développe encore davantage.
L’accord conclu entre les deux pays pour s’exonérer mutuellement de visas pour les détenteurs de passeports diplomatiques et de service est également entré en vigueur en mars dernier. Tout cela a permis d’écrire un nouveau chapitre de l’amitié entre les deux peuples.
 L’amitié profonde de 61 années entre nos deux pays est porteuse d’élans pour le partenariat stratégique global.


En tant qu’Ambassadeur de Chine en Algérie, j’ai commencé mon mandat fin décembre dernier à Alger et dès lors, j’ai pu constater la longue histoire, la profonde amitié et la vaste coopération qui lient nos deux pays. J’ai pu aussi prendre note de la dynamique et de l’abondance des réalisations du développement des relations bilatérales.
J’ai pu enfin découvrir les divers atouts et les grandes potentialités du développement des relations sino-algériennes. Aujourd’hui, nous sommes à un nouveau point de départ.


La Chine continuera à être indéfectiblement aux côtés de l’Algérie. Elle entend renforcer la concertation et la coopération de nos deux pays en matière de stratégie de développement. Elle souhaite promouvoir, avec l’Algérie, la construction de “la Ceinture et la Route de la Soie”, élargir et approfondir encore davantage la coopération amicale et mutuellement avantageuse dans tous les domaines pour le bien-être de nos deux peuples. Elle désire faire franchir un nouveau pallier au partenariat stratégique global sino-algérien.

Je suis profondément convaincu que ce partenariat stratégique global réunira, grâce aux efforts inlassables de nos deux gouvernements et de nos deux peuples, toutes les conditions idoines pour rendre la coopération sino-algérienne plus profonde que le Pacifique, plus haute que l’Himalaya et plus longue que le Nil.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter