Nationale

#TITRE

212

Tebboune préside un conseil interministériel

Incendies : Début des procédures d’indemnisation

28 juillet 2017 | 15:25
H. R.

Comme attendu, le gouvernement devrait prendre rapidement les choses en main, après les gros dégâts occasionnés par les incendies qui ont ravagé des milliers d’hectares de forêts, de maquis et d’arbres fruitiers, ainsi que des hangars et des étables.

Ces incendies qui ont fait la une des journaux ces dernières semaines ont ruiné des dizaines de petits agriculteurs et de fellahs qui vivaient des récoltes de blé ou d’arbres fruitiers. Des hameaux ont été touchés, notamment dans les régions montagneuses de certaines wilayas du centre du pays. En dépit des interventions des unités de la Protection civile et des services agricoles, ces incendies ont laissé des traces. Un véritable fléau en cette période de canicule. Il aura fallu une instruction rapide du président de la République pour engager des procédures d’indemnisation des populations touchées par ce fléau. C’est ainsi que le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, a présidé avant-hier un Conseil interministériel consacré à l’examen du point sur les incendies de forêt et des modalités d’indemnisation des citoyens ordonnée par le président de la République.

Selon un communiqué des services du Premier ministère, le Conseil s’est déroulé en présence des ministres de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, des Finances, de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, des directeurs généraux de la Protection civile et des Forêts ainsi que des walis des wilayas affectées par ce fléau.

Après avoir pris connaissance des éléments d’information exposés dans les comptes rendus des ministres, des responsables directement impliqués et des walis, le Premier ministre « a fait part à l’assistance d’un certain nombre d’instructions et de recommandations ».

Parmi ces instructions et recommandations, il y a lieu d’évoquer celle relative à la nécessité de « constituer une commission intersectorielle constituée des ministères de l’Intérieur, des Finances et de l’Agriculture à l’effet d’assurer le suivi des opérations d’indemnisation des victimes des sinistres dans un délai n’excédant pas 40 jours, et ce, conformément aux instructions du président de la République, de veiller avec l’apport des parties qualifiées dans les travaux d’évaluation et d’expertise à la réalisation diligente d’un bilan exhaustif et individualisé faisant ressortir, par wilaya, la nature et la consistance des dégâts occasionnés, et de procéder à la révision et à l’amélioration du dispositif réglementaire déterminant les critères et modalités relatifs à l’ouverture de droit à l’indemnisation ».

Au terme de la réunion et après avoir rappelé les recommandations du chef de l’Etat, Tebboune « a insisté sur le soin particulier à accorder à cette mission ».
Rappelons que ces dernières semaines, plusieurs wilayas du pays ont connu des incendies qui ont ravagé des milliers d’hectares de forêts et de maquis et détruit des récoltes de blé et des milliers d’arbres fruitiers. Des décès ont été signalés, notamment de citoyens qui ont voulu éteindre, avec de faibles moyens, les feux qui menaçaient leurs maisons ou leurs étables. Selon les données officielles, les dégâts se chiffrent à plusieurs dizaines de milliards de centimes. Les plus importants ont été enregistrés dans quatre wilayas du centre : Tizi Ouzou, Médéa, Béjaïa et Bouira. Il faudra attendre encore l’expertise des pouvoirs publics pour en savoir plus sur l’effort de cette indemnisation. Un constat fait par les compagnies d’assurances : les paysans algériens ainsi que les habitants des régions reculées et rurales ne souscrivent pas ou peu une assurance contre les incendies.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter