Nationale

#TITRE

252

Ils sont jeunes à mourir sur les routes

8 décembre 2017 | 20:19
Saïd Tissegouine


L’excès de vitesse demeure de loin le premier facteur responsable des accidents de la circulation routière. Souvent, ce sont les chauffeurs âgés de moins de quarante ans qui causent le plus d’accidents.


C’est ce que nous a indiqué mercredi dernier, en milieu d’après-midi, le commandant Makhlouf Yahiaoui, chef du bureau de sécurité routière au sein du Groupement de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Tizi Ouzou.


Notons que le corps de la Gendarmerie nationale mène une campagne de sensibilisation et de prévention routière depuis le 30 du mois passé et celle-ci s’étalera jusqu’au 14 du mois en cours.


Les données en possession de la gendarmerie relatives, aux accidents, indiquent en premier lieu que le nombre d’accidents survenus sur l’ensemble des routes de la wilaya de Tizi Ouzou, dont le décompte a été fait du 1er janvier au 30 novembre 2017, est de 260.


Sur ces 260 accidents, 164 sont enregistrés sur les RN 12, 15, 33, 25 et 30. Les accidents survenus sur les chemins de wilaya CW sont au nombre de 51. Ils ont en lieu plus exactement sur les CW 128, 253, 10, 12, 147 et 128. Sur les chemins communaux, les services de la gendarmerie ont enregistré 43 accidents.


A vrai dire, ces chemins communaux sont de simples routes de campagne puisqu’elles sont dépourvues de panneaux indicateurs. Enfin, les 259 et 260es accidents se sont produits à l’intérieur des agglomérations.


Les causes des accidents sont variées. Toutefois, c’est l’excès de vitesse qui reste le premier facteur responsable. Sur 260 accidents, 101 sont effectivement dus à l’excès de vitesse, soit un taux de 38,84%.


Les dépassements dangereux, le chevauchement de la ligne continue ou tout simplement le doublage par la gauche sont des facteurs non négligeables dans les accidents.


Ils constituent un pourcentage de 38% de l’ensemble des accidents. Les causes en relation avec la nature, comme la pluie, la neige, le vent, ne sont responsables des accidents qu’à raison de 69%. Les services de la gendarmerie ont également relevé que sur les 260 accidents, 26 sont survenus entre 6h et 9h, soit un taux de 10%.


Entre 9h et 12h, 38 accidents sont enregistrés, soit un taux de 14,61%, alors que 33 accidents sont survenus entre 12h et 15h, soit un taux de 12,69%.


Entre 15h et 18h, le nombre d’accidents enregistrés est de 56, soit un taux de 21,53%. 79 accidents sont survenus entre 18h et minuit, soit un taux de 30,38%. Enfin, 28 accidents sont survenus entre minuit et 6 heures, soit un taux de 10,76%.


Notons enfin, sur ce chapitre portant nombre d’accidents, que 52 accidents sont causés par les véhicules de transport de marchandises et 19 autres sont causés par les transports en commun (transport de voyageurs), soit un total de 71 accidents, ce qui donne un taux de 27,30%.


S’agissant de la campagne de sensibilisation, les éléments de la gendarmerie ont ciblé aujourd’hui deux points. Le premier est la gare routière d’Oued-Aïssi et le second le point de la RN 12 se situant à la hauteur de Tamda. Une multitude de conducteurs ont joui des conseils de prudence de la gendarmerie et même des éléments de l’association Les Amis de la route. 


Il faut cependant reconnaître que les conseils à la prudence à eux seuls ne suffisent pas. Le Commandant Makhlouf Yahiaoui suggère pour sa part l’implication de toute la société dans la lutte contre le « le terrorisme routier ».

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter