Nationale

#TITRE

351

Hausse du trafic de drogue au Ramadhan

8 juin 2019 | 23:32
Sofiane Abi


L’explosion du trafic de drogue et de la contrebande durant le mois de Ramadhan explique comment les trafiquants et les contrebandiers arrivent à exploiter cette période de fête religieuse pour peaufiner leurs plans criminels, tout en s’adaptant aux différentes situations géopolitiques et aux nouvelles stratégies des forces de sécurité.
Le mois sacré 2019 a été marqué par une recrudescence sans précédent du crime organisé.
Plus de huit tonnes de drogue, de cent tonnes de denrées alimentaires, de 250.000 litres de carburant et de trois tonnes de viandes impropres à la consommation ont été saisis durant le mois de Ramadhan 2019. Le trafic de drogue tout comme la contrebande ou encore le commerce illicite ont connu une augmentation, voire une explosion sans précédent durant le mois sacré. Un bilan qui indique la montée fulgurante de la criminalité organisée, surtout dans des conditions géopolitiques non favorables au pays. Les narcotrafiquants tout comme les contrebandiers qui activent surtout au niveau des frontières terrestres ont exploité les conditions géopolitiques de l’Algérie pour passer à la vitesse supérieure. Durant le mois de Ramadhan, les contrebandiers ont ciblé même le blé, la farine et d’autres denrées alimentaires de base, pour gagner beaucoup d’argent. C’est la sécurité alimentaire du pays qui est en jeu. La veille de la fête de l’Aïd El Fitr, dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée et dans le sillage des opérations de qualité visant à endiguer la propagation du fléau des drogues dans notre pays, des éléments des Garde-frontières (GGF) ont arrêté le 4 juin dernier à Tlemcen/2eRM deux narcotrafiquants et saisi une grande quantité de kif traité s’élevant à 490 kilogrammes, dissimulée dans un champ agricole. Le 2 juin passé, un détachement de l’ANP d’Aïn Defla relevant de la 1re Région militaire, appuyé par l’expérience des éléments des Garde-frontières (GGF) de la Gendarmerie nationale, a réussi à arrêter quatre narcotrafiquants et saisi 201 kilogrammes de drogue. L’opération s’est déroulée dans un lieu isolé et loin de la présence humaine, suite à l’exploitation de renseignements judicieux par les éléments de l’ANP d’Aïn Defla. L’intervention musclée et rapide des forces de l’ANP a permis la récupération de 201 kilogrammes de cannabis traité, dissimulés dans une camionnette, précise un communiqué du ministère de la Défense.
Deux jours avant cette opération de qualité, c’est à Blida, au centre du pays, qu’un autre réseau national de trafic de drogue a été démantelé par les forces de l’ANP en coordination avec les éléments de la Sûreté nationale (DGSN).
Cette opération a permis l’arrestation de trois narcotrafiquants et la récupération d’une grande quantité de cannabis traité s’élevant à trois quintaux et trente-deux kilogrammes, ainsi que deux véhicules utilisés lors des déplacements des membres du réseau criminel. Dans les villes, dans les zones rurales et au niveau des frontières terrestres, des embuscades et des opérations de qualité ont été réalisées contre les convoyeurs planificateurs de drogue, notamment les narcotrafiquants. Le 18 mai dernier, suite à une embuscade tendue près de la bande frontalière dans la zone d’Aïn Diss, à Aïn Sefra, wilaya de Naâma (2e RM), un détachement de l’Armée nationale populaire en coordination avec les Garde-frontières a saisi une grande quantité de kif traité s’élevant à onze quintaux et trente kilogrammes, chargée sur des baudets", avait précisé le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. Selon le MDN, trois narcotrafiquants ont été arrêtés à l’issue d’une autre embuscade tendue par un autre détachement de l’ANP en coordination avec les éléments de la Gendarmerie nationale et les services des Douanes. Lors de cette opération, un camion chargé de cinq quintaux et vingt kilogrammes de kif traité et un véhicule touristique ont été également saisis. D’autre part, et lors d’une autre opération, les gendarmes du peloton de sécurité routière de Sidi Ali Boussid ont interpellé, le 18 mai passé, deux trafiquants demeurant à Maghnia (Tlemcen), qui circulaient à bord d’un véhicule, au niveau d’un barrage permanent dressé sur l’autoroute Est-Ouest. La fouille minutieuse de la voiture a permis la découverte d’une quantité de 49 kilos et 190 grammes de kif traité. Le 16 mai passé, une importante quantité de kif traité s’élevant à 5,34 quintaux a été saisie à Beni-Ounif (Béchar) par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP), en coordination avec des éléments de la Sûreté nationale, avait indiqué un communiqué du ministère de la Défense nationale. 
Le 22 mai passé, agissant sur renseignements, les gendarmes de la brigade de Si-El-Haouas ont récupéré un colis contenant 30 kg de kif traité, rejeté par les vagues à hauteur de la plage Surcouf, commune d’Aïn-Taya (Alger). Les enquêtes et les investigations menées par les brigades de la Police judiciaire (PJ) relevant de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) ont conduit à l’arrestation de 107 trafiquants impliqués dans des affaires de possession et de trafic de drogue, outre le démantèlement de plusieurs réseaux criminels spécialisés en la matière. Parmi les affaires majeures traitées par la PJ figurent celles liées à la lutte contre le trafic de drogue. 103 kg avaient été saisis à Tlemcen, 80 kg à Guelma, 70 kg à Aïn Témouchent, 60 kg à El-Bayadh et 48 kg à Alger. Par ailleurs, les éléments de police de Tizi Ouzou ont saisi 300 g de cocaïne tout en démantelant un réseau criminel international spécialisé dans le trafic de drogues dures.


La contrebande de produits alimentaires explose
Le fléau de la contrebande a malheureusement explosé durant le mois sacré au niveau des frontières terrestres, où les activités des contrebandiers, par milliers, ont exposé avec l’arrivée du mois sacré, une période où la demande des produits de consommation algériens augmente dans les pays voisins. Blé, farine, produits pharmaceutiques, cigarettes, carburant et autres denrées alimentaires sont destinés à la contrebande. Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, des détachements de l’Armée nationale populaire ont arrêté, le 3 juin dernier, lors d’opérations distinctes à Tamanrasset, In-Guezzam/6e RM et Tindouf/3e RM, trois contrebandiers et saisi trois camions, deux véhicules tout-terrain, des outils de détonation et d’orpaillage, 4,67 tonnes de denrées alimentaires, 130 sacs de mélange d’or brut et de pierres, ainsi que 800 litres de carburants, tandis que des éléments de la Gendarmerie nationale ont appréhendé, le même jour à Tamanrasset, un contrebandier et saisi 15.000 unités de produits pharmaceutiques. Le 30 mai dernier, soit à la dernière semaine du mois sacré, des éléments de la Gendarmerie nationale de Ouargla ont saisi 930.000 unités de produits parapharmaceutiques destinées à la contrebande, tandis qu’un détachement combiné de l’ANP de la 4e Région militaire a appréhendé, à El-Oued, un narcotrafiquant à bord d’un véhicule touristique avec 44,5 kilogrammes de kif traité. Par ailleurs, dans la wilaya de M’Sila, le 21 mai dernier, un jeune contrebandier âgé de 32 ans a été intercepté sur le CW 11 reliant Magra à M’Sila, par les gendarmes de la Section de sécurité et d’intervention (SSI), à bord d’un semi-remorque transportant 190 quintaux de blé, sans registre de commerce ni factures. Le même jour, un autre contrebandier âgé également de 32 ans a été arrêté par les gendarmes de la Brigade de sécurité routière de Kherrata (Béjaïa), à bord d’un camion contenant un important lot de produits pharmaceutiques destiné à la contrebande. A Biskra et Tébessa, trois
contrebandiers âgés entre 28 et 35 ans ont été arrêtés dans le cadre de la lutte contre la contrebande. Ces deux opérations ont permis de récupérer plus de 3 100 cartouches de cigarettes étrangères de marque BON et EDGE. Le 13 mai dernier, agissant sur renseignements, les gendarmes de la section de recherches de M’Sila ont interpellé, lors d’un point de contrôle dressé sur la RN.40 reliant M’Sila à Djelfa, dans la circonscription communale de M’Sila, un contrebandier âgé de 45 ans qui transportait à bord d’un camion semi-remorque 227 quintaux de farine, sans registre de commerce ni factures, destinés à la contrebande. Le même jour, un autre jeune contrebandier âgé de 37 ans, qui transportait à bord d’un camion 120 quintaux de farine, sans registre de commerce ni factures, a été intercepté par les gendarmes de la brigade d’Aïn-Dzarit sur la RN.40 reliant Tiaret à Djelfa, dans la circonscription communale d’Aïn-Dzarita. 
Ces livreurs qui transportent des tonnes de viandes périmées
Le 25 mai passé, les gendarmes de la section de sécurité et d’intervention d’El-Hamel (Wilaya de M’sila) ont interpellé un livreur de marchandises âgée de 27 ans, lors d’un point de contrôle dressé sur le CW.38 reliant Temsa à la RN.46, dans la circonscription communale de Temsa, alors qu’il transportait à bord d’une camionnette 100 kilogrammes de viande avine impropre à la consommation, destinée à la vente dans les commerces. Quatre jours avant, les gendarmes de la brigade des Deux-Bassins (Médéa) ont interpellé deux livreurs de marchandises âgés de 37 et 46 ans, qui transportaient à bord de deux camions frigorifiques 798 kilogrammes de viande de volaille impropre à la consommation. Le 13 mai 2019, soit au huitième jour du Ramadhan, agissant sur renseignements, les gendarmes de la brigade territoriale d’Aïn-Rich (M’Sila) ont interpellé un jeune commerçant âgé de 38 ans et saisi dans son magasin deux quintaux de viande de volaille impropres à la consommation et destinés à la vente. Par ailleurs, et durant la journée du 8 mai passé, les gendarmes de la brigade de protection de l’environnement d’Oran ont interpellé, lors d’une patrouille à hauteur du village Hassi Labioudh, commune de Sidi-Chahmi, deux jeunes livreurs âgés de 30 et 43 ans qui transportaient à bord de deux camionnettes deux quintaux et soixante-six kilogrammes de viande de volaille impropre à la consommation et destinés à la vente.
Sofiane Abi

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter