Nationale

#TITRE

227

Grine : « Les législatives, une évaluation du professionnalisme des médias »

6 mars 2017 | 20:04
H. B.


Le ministre de la Communication, Hamid Grine, a estimé hier à Mostaganem que les prochaines législatives constitueront une occasion de savoir si ‘la liberté d’expression, responsable et professionnelle, loin de l’injure, la diffamation et l’invective, a été atteinte ».


« Les prochaines élections législatives seront un véritable test pour la presse algérienne et pour les chaînes de télévision dotées de bureaux agréés et non agréés », a déclaré le ministre, lors d’un point de presse à l’issue d’une cérémonie de signature de trois conventions concernant la formation des chargés de la communication des collectivités locales et des directions de l’exécutif de la wilaya de Mostaganem.


« A l’issue de cette échéance, nous jugerons si ces médias ont fait preuve de professionnalisme et de responsabilité, loin de l’injure, de la diffamation et de l’invective », a-t-il ajouté.
Hamid Grine a fait savoir que de nombreuses chaînes de télévision non agréés ont déposé leur dossier auprès de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV), appelant les télévisions privées à ne pas semer la discorde. Il a annoncé dans ce contexte que des agréments leur seront délivrés après les élections du 4 mai 2017.


S’agissant l’Autorité de régulation de la presse écrite, il a précisé qu’elle sera installée au cours de l’année 2017.
Par ailleurs, le ministre a abordé le volet formation, rappelant que son département a organisé, depuis 2014, plus de 50 conférences de formation à travers plusieurs wilayas du pays. « Nous sommes sur la bonne voie », s’est il félicité, tout en relevant une réduction de cas de diffamation, d’injures et de rumeurs dans la presse. Par ailleurs, trois conventions, signées entre la wilaya de Mostaganem et l’université Abdelhamid-Ben Badis, portent sur la formation des chargés de la communication, alors que celles signées par la wilaya, Radio-Mostaganem et la station régionale d’Oran de la télévision nationale concernent la prise en charge de stages pratiques.


Dans ce cadre, le ministre s’est félicité de cette initiative locale, appelant à sa généralisation à travers toutes les wilayas.
Il a rappelé que son ministère a déjà organisé deux sessions de formation au profit des chargés de la communication. Il a également insisté sur la nécessité, pour les chargés de la communication, de répondre aux sollicitations des citoyens et de mettre à la disposition des journalistes des informations vérifiées et crédibles.


Par ailleurs, Hamid Grine a relevé la nouvelle dynamique et la stratégie de communication adoptée par la wilaya de Mostaganem qui se basent sur le recours aux réseaux sociaux pour prendre en charge les préoccupations des citoyens.
Auparavant le ministre, accompagné des directeurs généraux de l’APS, de l’ENTV, du CNRS et de TDA, respectivement Abdelhamid Kacha, Toufik Khelladi, Chaabane Lounakel et Chawki Sahnine, a procédé à la pose de la première pierre du nouveau siège de Radio-Mostaganem.
 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter