Articles similaires

Nationale

#TITRE

365

Grève inopiné des techniciens d’Air Algérie

12 novembre 2018 | 13:30

Les techniciens de la maintenance des avions relevant de la compagnie Air Algérie ont entamé, dans la nuit du dimanche, une grève à l’aéroport international Houari Boumediene, soulevant une série de revendications socioprofessionnelles, selon le Syndicat national des techniciens de la maintenance des avions (SNTMA).
Le président du SNTMA, Ahmed Boutoumi a indiqué que ce mouvement de protestation "inopiné" a été initié collectivement par les ingénieurs de l’aviation, sans aucun couvert syndical pour réclamer à l’administration l’application des clauses de la convention collective signée entre l’administration de l’entreprise et le syndicat. Boutoumi a qualifié d’"anarchique" cette grève que les travailleurs ont décidé d’entamer sans approbation ou consultation du syndicat.
Le Syndicat a déposé, depuis près de deux mois, un préavis de grève auprès du tribunal de Dar El Beïda qui a été jugé par ce dernier d’illégal, ce qui a suscité l’indignation des travailleurs qui ont décidé d’entamer une grève sans recourir à aucun des syndicats auxquels ils sont affiliés, dont le SNTMA, a-t-il fait savoir.
Le syndicat qui a introduit, par le biais de ses avocats agréés, un recours concernant la décision de l’illégitimité du préavis de grève, attend les résultats de ses actions juridiques auprès des instances judiciaires compétentes, a ajouté M. Boutoumi.
Quelques 120 fonctionnaires, entre ingénieurs et mécaniciens d’avions (près de 90% du nombre global des travailleurs de ce corps de métier) ont entamé une grève dès les premières heures de ce lundi.
Pour sa part, le P-dg d’Air Algérie, M. Bekhouche Allache a précisé, dans un entretien téléphonique accordé à l’agence officielle que la situation financière de la compagnie "ne permet pas de procéder à une révision de la grille des salaires", affirmant que Air Algérie avait mis cette revendication parmi "les priorités " à prendre en charge une fois sa bonne santé financière rétablie.
L’administration de la compagnie a engagé une approche consistant à comparer les salaires avec d’autres compagnies aériennes en vue de fixer une grille des salaires adéquate à tous les fonctionnaires d’Air Algérie, a poursuivi M. Allache. 
Il a ajouté en outre que l’administration va notifier dans les prochaines heures les autorités judiciaires de cette grève, qu’il a qualifiée "d’illégale", soulignant que seule la justice pourra statuer dans le conflit opposant les deux parties. 
En ce qui concerne le programme des vols et l’impact de ce mouvement de grève sur son déroulement, M. Allache a affirmé que le programme "se déroule normalement" jusqu’à présent.
Pour rappel, le syndicat national des techniciens de la maintenance des avions (SNTMA) revendiquait, depuis plus de deux ans, la satisfaction de trois revendications principales, à savoir "la révision de la grille des salaires et des primes conformément aux dispositions de la convention collective", "l’accélération de l’intégration des travailleurs sous contrats à durée déterminée" et "l’arrêt des mises à pied abusives et les ponctions sur salaires sans motifs valables", a ajouté Boutoumi.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter