Nationale

#TITRE

266

Ghardaïa : Un plan d’urgence pour l’électricité et le gaz

15 mars 2017 | 20:03
Aïssa Hadj Daoud

Dans la wilaya de Ghardaïa, près de 126 480 foyers ont bénéficié du programme d’électrification rurale (dont 125 530 en basse tension et 950 en moyenne tension) et 72 458 l’ont été en gaz naturel (dont 72 411 en basse pression et 47 en moyenne pression) à fin décembre 2016, selon les données des services de la Sonelgaz/Ghardaïa.

Pour ce qui est du plan d’urgence 2016 permettant d’assurer aux citoyens l’amélioration de la qualité de la desserte en énergie électrique et en gaz, ces mêmes services ont fait savoir que 26 nouveaux postes de mise en service et 23 km de nouvelles lignes électriques ont été réalisées, pour une enveloppe globale de l’ordre de 355.000.000,00 Da.

Par ailleurs, 48,454 km (dont 11 nouveaux postes de desserte et 704 branchements) en électricité et 77,335 km (dont 2 667 branchements) en gaz ont été aussi réalisés dans le cadre du programme de l’Etat. Ainsi, le taux global de la wilaya en matière de raccordement au réseau électrique a atteint 98,76% et 74,66 % pour le taux de raccordement en gaz naturel.

Ces réalisations organisées par tranches pluri-développement humain, qui se traduiront par un bond en termes de développement socio-économique, contribueront aussi à changer le quotidien de la population rurale, en particulier des femmes, et ce, à travers l’introduction d’un nouveau mode de vie par le biais de l’équipement des ménages, l’amélioration des conditions sanitaires et le développement d’activités nouvelles.

Néanmoins, ce qui est très embarrassant, selon la direction de la Société de distribution du centre (SDC) et à travers les statistiques conférées lors des trois journées de portes ouvertes organisées durant le mois de février dernier par ladite société, c’est le non-paiement des factures, la fraude et les créances qui représentent des fléaux majeurs pour la Société de distribution de l’électricité et du gaz dans la wilaya de Ghardaïa, qui n’a pas omis de révéler avec inquiétude les fraudes massives, à travers des branchements directs et le non-recouvrement des créances détenues par des privés et autres clients ordinaires.

Elles s’élèvent à plus de 40 milliards de centimes. Un taux inquiétant de perte de 14,8% qui représente 94 gigawatts. En matière de délestage et des coupures de courant, les responsables de la SDC/Ghardaïa soulignent, avec un grand soulagement, que le problème est presque totalement réglé et que la wilaya ne risquede vivre que de petites et éventuelles coupures durant les prochains mois des grandes chaleurs, pendant les pics de consommation, et ce, même si des améliorations ont été apportées grâce à la politique de renforcement du réseau de transport électrique mise en place par la SDC/Ghardaïa.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter