Nationale

#TITRE

192

Ghardaïa : Servir inlassablement le citoyen

19 mai 2017 | 21:10
Aissa Hadj Daoud

Le rôle de la Gendarmerie nationale, en tant qu’institution de l’Etat participant directement à la mission de sécurité, a pris de l’ampleur au fil des années avec la croissance démographique, le développement de l’économie et le besoin pressant de sécurité et de liberté.

Sa devise est de servir inlassablement les institutions, les citoyens et, particulièrement, la jeunesse. Sous le haut patronage du commandement de la Gendarmerie nationale, et à pareille période, comme le veut la tradition, la direction de la jeunesse et des sports (DJS) de Ghardaïa trois journées portes ouvertes sur la Gendarmerie nationale sous le slogan : « Pour la sécurisation des usagers de la route ».

Ces journées portes ouvertes, qui dès les premières heures de leur ouverture, ont connu « un large succès », ont été inaugurées par les autorités civiles et militaires de la wilaya de Ghardaïa, dont le secrétaire général de la wilaya de Ghardaïa, le commandant du groupement de la Gendarmerie nationale de Ghardaïa, le lieutenant-colonel, Messaoud Zennir, le P/APW, Omar Daddiadoun, des membres de l’exécutif de la wilaya ainsi que de très nombreux invités.

A travers ces trois jours, entamées jeudi matin, la Gendarmerie nationale, dont l’action essentielle est la prévention et la lutte contre l’insécurité, la contrebande, la criminalité ainsi que toutes formes de déviance, a voulu montrer au public son développement considérable et son pouvoir grâce aux efforts de tous les jours et à l’esprit de sacrifice qui l’anime afin de préserver l’ordre et la tranquillité des citoyens et de garantir ainsi la sécurité et la paix publiques.

Cette action de prévention se manifeste sur la voie publique, où la présence du gendarme constitue un élément dissuasif et sécurisant les routes, les lieux de rassemblement et, de manière générale, partout où il constitue un rempart contre les hors-la-loi ou la criminalité.

Concernant la jeunesse, qui retient toute l’attention des autorités, la direction de la Gendarmerie nationale a lancé des expériences qui ont pleinement réussi, qu’elle développe d’ailleurs à présent sur le terrain à travers tout le territoire national.

L’organisation de telles journées d’information sur la Gendarmerie nationale participe donc de ce souci constant d’éduquer et de sensibiliser pour mieux se comprendre. Pour atteindre cet objectif, il a été axé sur la formation adéquate des hommes en tenue verte, et ce grâce à l’introduction, dans les programmes pédagogiques des écoles de gendarmerie, des techniques scientifiques et technologiques les plus modernes.

Le recours à la science et à la technologie ainsi que le choix rigoureux des hommes, qui constituent à l’heure actuelle des exigences et des critères incontournables, ont donné et continuent de donner des résultats probants à la hauteur des personnes et de la stabilité des institutions.

La Gendarmerie nationale assume de plus en plus une mission éminemment sociale et éducative et reste attentive à tous les problèmes qui préoccupent le citoyen.

La Gendarmerie entend tout particulièrement renforcer davantage les relations et les liens qui se créent à la faveur de contacts quotidiens entre gendarmes et citoyens. Cependant, afin d’être à la hauteur des défis de demain et de la confiance placée en elle par les hautes autorités de l’Etat, la Direction générale de la Gendarmerie nationale poursuit, malgré les contraintes sociales, économiques et financières, la modernisation de ses équipements et la formation de ses cadres aux techniques d’investigation les plus modernes.

Les gendarmes sont pleinement conscients du rôle utile et indispensable qu’ils doivent jouer, même s’il est parfois ingrat.
Ils demeurent cependant très disponibles et disposés à renforcer continuellement les liens de solidarité et d’entraide, sans distinction aucune, avec l’ensemble de la population locale.

Les fiches « statistiques » présentées à l’occasion de cette louable manifestation permettront, sans nul doute, aux visiteurs de constater les efforts consentis dans ce contexte, ainsi que l’étendue du travail accompli par la Gendarmerie nationale, notamment celui de la sécurité routière.

Ces statistiques démontrent que la wilaya de Ghardaïa a enregistré, durant l’année 2016 et les quatre premiers mois de l’année 2017, pas moins de 281 accidents, occasionnant 70 décès et 319 blessés. Sur le plan de la sécurité des personnes et des biens, les statistiques indiquent que les unités placées sous tutelle du groupement de wilaya ont pu traiter, durant la même période, 975 affaires relevant du droit commun et procéder à 32 444 retraits de permis. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter