Nationale

#TITRE

267

Ghardaïa : Le taux d’électrification rurale atteint 98,76%

28 août 2018 | 07:15
De Ghardaia, Aissa Hadj Daoud

A Ghardaïa, la production locale d’électricité poursuit son ascension en 2018. A la fin juin, elle affichait un accroissement mensuel moyen de 3,91%. C’est la plus importante hausse de ces six dernières années.
Cette progression est attribuable au bon comportement de la production d’énergie électrique de la Sonelgaz, SDC/Ghardaïa, bénéficiant de la bonne tenue de l’ensemble de ses segments de production à savoir à travers les 317 postes transformateurs et installés depuis 2013 à travers les 13 communes de la wilaya, totalisant 534 kilomètres de différents réseaux de distribution en moyenne et basse tension, pour une enveloppe financière globale de plus de 310 milliards de centimes.
Cette hausse sensible de la production dans la wilaya de Ghardaïa a été accompagnée par la mise en service d’une cabine mobile d’une capacité de 20 mégawatts dans la zone d’activité Fouinis (Carrefour El-Menia et Metlili) dans l’objectif de renforcer et d’améliorer la qualité de service de la distribution de l’électricité, assurant ainsi la continuité des communes bénéficiaires de l’investissement à savoir Zelfana, Sebseb, Mansourah et Hassi Lafhel.
Cette source supplémentaire en énergie électrique exploitée par la cabine mobile a permis la réalisation d’un réseau de distribution de moyenne tension (MT) de 15 kilomètres pour une enveloppe financière globale de 5 milliards de centimes.
Ainsi, la direction de la Sonelgaz SDC/Ghardaïa vient de rendre public son bilan semestriel sur l’évaluation du programme global d’électrification rurale. Une démarche qui marque la volonté de l’institution de mener à bien sa nouvelle mission constitutionnelle en matière d’évaluation des politiques publiques.
Pour ce qui est des principales conclusions du bilan elles relèvent, grosso modo, que la SDC/Ghardaïa a largement atteint ses objectifs en dépit de quelques lacunes liées aux aléas des intempéries et au climat caniculaire de cet été.
Ainsi, le bilan semestriel souligne que le taux d’électrification rurale a frôlé, à la fin de juin 2018, 99% contre seulement 75,5% en 2013. Concrètement cela signifie qu’à cette date, 107 411 foyers seulement étaient raccordés à une source d’énergie électrique, contre 132 691 foyers à la fin juin 2018. Et 59 199 foyers l’ont été en gaz naturel contre 78 760 foyers à fin Juin 2018.
Ces objectifs atteints par la réalisation du réseau d’électrification de l’ordre de 2 984 km en moyenne tension, 2 924 km en basse tension pour 3038 postes transformateurs et d’un réseau gaz de 1 689,5 km se traduisent par un bond en termes de développement socio-économique de la région.

Concernant l’impact de ce renforcement de l’électrification rurale sur les conditions de vie de la population, le groupe DC/Ghardaïa dirigé par Messaoud Laribi a voulu souligner un effet positif sur plusieurs plans. Il a permis une dynamique économique en favorisant des activités commerciales plus pérennes, Il a également favorisé l’apparition de certaines activités professionnelles comme la chaudronnerie forge ou de petits commerces de quartier. Ce programme d’électrification complémentaire permettra aussi de moderniser d’autres activités du domaine agricole et de contribuer surtout au développement socio-économique permettant de changer le quotidien de la population féminine, à travers l’introduction d’un nouveau mode de vie par le biais de l’équipement des ménages et le développement de l’artisanat.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter