Articles similaires

Nationale

#TITRE

349

Gaïd Salah souligne l’intérêt de l’ANP à l’histoire nationale

26 mars 2018 | 22:36


Le Général de Corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah a souligné ce lundi à Alger la nécessité d’inclure le module d’Histoire comme matière fondamentale dans les programmes d’enseignement au niveau de toutes les structures de l’appareil de formation de l’Armée.


Le ministère de la Défense nationale a précisé dans un communiqué diffusé pour la circonstance que "dans l’objectif d’élaborer une étude profonde sur les principes essentiels de la glorieuse Révolution de libération, d’analyser ses choix stratégiques et de mettre la lumière sur les particularités qui la distinguent des autres révolutions dans le monde, la direction de la communication, de l’information et de l’orientation de l’état-major de l’ANP a organisé, ce lundi au Cercle national de l’Armée, un colloque intitulé « La doctrine militaire de la Révolution de Novembre 1954 » dont les travaux ont été présidés par le Général de corps d’Armée, en présence des ministres de l’Education nationale, de Culture et la Communication ainsi que de personnalités nationales et historiques, des cadres, des élèves de l’ANP et des étudiants universitaires".


Le colloque a été animé par des professeurs universitaires, des Moudjahidine et des officiers, à travers des interventions et des témoignages mettant la lumière sur les aspects les plus importants de ce thème. A l’entame de cette rencontre, Gaïd Salah a prononcé une allocution dans laquelle il a exprimé "le grand intérêt accordé par le Haut commandement de l’ANP à l’Histoire nationale en général, et à l’Histoire de la glorieuse Révolution de Novembre 1954 en particulier, faisant ressortir l’importance d’organiser ce genre de colloques, quelques jours après la célébration, par le peuple algérien, de la fête de la victoire", ajoute le communiqué du MDN. Après avoir rappelé quelques préceptes de la doctrine militaire, le Général de corps d’Armée a fait une comparaison entre la doctrine militaire adoptée par la Révolution de Libération et celle adoptée par le colonisateur français, faisant ressortir les dissimilitudes entre la doctrine colonisatrice barbare et celle de la Révolution de Libération pleine de principes et de valeurs.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter