Economie

#TITRE

1068

GPL : La moitié du coût subventionnée par l’Etat

27 mai 2018 | 06:00
Aziza Mehdid

Un mémorandum de coopération sur la mise en œuvre du programme national d’efficacité énergétique dans le secteur des travaux publics et des transports a été signé par le ministre de l’Energie et celui des Travaux publics et des Transports, respectivement Mustapha Guitouni et Abdelghani Zaalane.
Ce mémorandum de coopération prévoit une subvention du Fonds national pour la maîtrise de l’énergie et pour les énergies renouvelables et la cogénération (FNMERC) à hauteur de 50% du coût global de conversion, et ce, au profit des chauffeurs de taxi, ainsi que la promotion à grande échelle du gaz de pétrole liquéfié carburant (GPL/c) et du gaz naturel comprimé (GNC).
Un premier objectif de conversion en GPL/c de 50 000 taxis est ainsi fixé pour l’année 2018.
En vertu de ce mémorandum, les deux parties conviennent également d’engager une réflexion sur les voies et moyens permettant une implication accrue de tous les opérateurs de transport public, ainsi que les automobilistes, dans la mise en œuvre du programme national d’efficacité énergétique.
Lors de son intervention, Zaalane a indiqué que la signature de ce mémorandum permettra de concrétiser une grande partie des objectifs assignés au titre du programme national d’efficacité énergétique.
Entre autres objectifs, le ministre a cité la réduction à hauteur de 9% de la consommation énergétique totale, soit une économie de 63 millions de tonnes équivalent pétrole (Tep) (40 milliards de dollars).
Cette action devra également permettre, selon le ministre des Travaux publics, de généraliser l’utilisation du GPL/c à plus d’un million de véhicules et plus de 20 000 bus, et de créer 180 000 postes d’emploi.
Zaalane n’a pas manqué de signaler que dans le monde les moyens de transport sont les plus grands polluants et consomment de l’énergie à hauteur de 41%.
Le directeur général des transports, Mourad Khoukhi, a indiqué, quant à lui, qu’afin d’affiner les données brutes du parc taxis, une enquête a été lancée par le ministère des Travaux publics et des Transports à travers les directions des transports des wilayas et en collaboration avec les syndicats des chauffeurs de taxi.
Cette enquête avait pour objectif de déterminer la classification des taxis par type de motorisation (essence, diesel et GPL) et le potentiel de taxis susceptibles d’être convertis au GPL/c par wilaya.
Khoukhi a précisé, à ce propos, qu’au 31 mars 2018 le nombre de taxis nouveaux est de 66 901, dont 6 020 appartenant à 582 sociétés de taxis.
Il a ajouté que le nombre de taxis collectifs urbains est de 15 687 alors que celui des taxis collectifs interurbains est de 20.462 et les taxis collectifs interwilayas atteignent 14.869. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter