Articles similaires

Regionale

#TITRE

359

Foire du miel à médéa : faire connaître le potentiel apicole

18 décembre 2018 | 19:08

Organisée sous la houlette de la Chambre de l’agriculture et de la Direction des services agricoles de Médéa, la foire du miel qui a commencé le 17 décembre et se poursuivra jusqu’au 24, a installé ses stands au stade communal Si-Hamdane de Médéa.

Se tenant dans le prolongement de la Journée internationale de la montagne, la foire du miel des producteurs de la région du Titteri enregistre la présence de nombreux apiculteurs et représentants de la filière.

Mieux faire connaître le potentiel apicole de la région et promouvoir les produits agricoles du terroir sont les objectifs assignés à la foire qui, selon les organisateurs et membres de la filière, est lancée cette année sous le slogan « promouvoir les produits du terroir ».

De nombreux stands d’exposition de miel et de produits de la ruche ont été érigés, offrant l’occasion aux visiteurs de découvrir les différentes variétés de miel, la gamme de produits de la ruche et ses dérivés, et la possibilité de les acquérir à des prix modérés.

La richesse des expositions comporte des produits divers de la ruche tels que le pollen, la propolis, la cire, la gelée royale, ainsi que les utilisations des produits transformés dans l’industrie cosmétique, etc.

Outre que la foire a pour objectif d’encourager la production locale et de faire connaître les potentialités de la région en matière de production apicole ainsi que les facilitations accordées pour la commercialisation et le soutien financier à la filière, elle doit aboutir l’introduction des techniques modernes et à la labellisation du produit local.

Selon les responsables du secteur, il s’agit d’œuvrer à la promotion et au développement de la production apicole en accompagnant les éleveurs pour placer la wilaya dans le peloton de tête des régions apicoles, sachant qu’elle occupe actuellement la huitième place.

L’objectif n’est pas aisé pour les apiculteurs qui déclarent rencontrer des problèmes de commercialisation, partant de concurrence déloyale des produits importés et souvent de mauvaise qualité, ainsi que des difficultés à trouver des endroits pour nourrir leur cheptel.

Pour cet apiculteur, outre le rétrécissement des champs de la Mitidja où le béton a quasiment tout envahi, il y a le problème de l’usage des pesticides et la pollution des cours d’eau, facteurs qui ont obligé les éleveurs à chercher d’autres endroits situés dans le Hauts Plateaux.

De l’avis d’un autre apiculteur, la création d’une maison du miel est une solution qui permettra de résoudre plusieurs problèmes dont celui de l’écoulement des produits de la ruche et de fédération des producteurs.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter