Articles similaires

Culture

#TITRE

1175

Fête du tapis d’Aït-Hichem à Tizi ouzou

10 août 2018 | 20:22
Tizi-Ouzou Saïd Tissegouine


C’est devant un public nombreux que le président de l’APW de Tizi-Ouzou, Youcef Aouchiche, a donné le coup d’envoi, jeudi dernier, de la fête du tapis d’Aït-Hichem dans sa onzième édition, et ce au village éponyme de ce tapis dans la commune de Aïn El hammam. A cette manifestation de cinq jours participent pas moins de 50 exposants issus des wilayas de Béjaïa, Tamanrasset, Aïn-Defla, Alger, Boumerdès et Tizi-Ouzou. En plus du tapis, élément clef de la manifestation, une multitude d’autres objets artisanaux ont été exposés et proposés à la vente au public. Hormis le tapis exposé sous ses différentes dimensions et ses différents motifs, le visiteur peut s’offrir, selon ses goûts et ses moyens, de l’habit traditionnel algérien jusqu’à ce fameux sabre targui et les coffrets faits en bois sculpté.


Par ailleurs, des conférences sont programmées pour rehausser cette manifestation nationale culturelle et identitaire d’abord, économique et commerciale ensuite. Pour la journée d’aujourd’hui, c’est le recteur de l’université Mouloud- Mammeri de Tizi-Ouzou, le professeur Ahmed Tessa, qui a un rendez-vous scientifique avec le public à travers une conférence qu’il animera autour du thème « Ecole et patrimoine".


Il faut relever cependant que beaucoup de citoyens s’interrogent si le lieu de la manifestation (village d’Aït-Hichem), sis à 60 km du chef-lieu de wilaya, est le plus indiqué pour donner au tapis son cachet mérité. Autrefois, la fête du tapis d’Aït-Hichem était organisée au chef-lieu de wilaya. Et, par conséquent, le public fréquentait assidûment les différents stands durant toute la durée de la manifestation. Serait-ce le cas pour ce village si éloigné de la ville des Genêts ? Ce n’est pas évident lorsqu’on sait que bon nombre de citoyens ne possèdent pas de véhicules pour effectuer le déplacement. Idem concernant les habitants d’autres wilayas.


Combien seraient-ils prêts à s’aventurer à travers des routes qu’ils ne connaissent pas ? Par ailleurs, il n’est pas toujours commode de circuler sur des chemins où l’on est dans le besoin permanent de demander aux gens la bonne direction à suivre pour arriver à destination. Les citoyens de la wilaya de Tizi-Ouzou eux-mêmes ne connaissent pas tous les différents chemins menant vers Aït-Hichem. Que peut-on dire alors d’un citoyen venant d’une lointaine wilaya ? En somme, l’idéal serait d’organiser à l’avenir cette manifestation au chef-lieu de wilaya, car il y va de l’intérêt de tout le monde.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter