Culture

#TITRE

255

Festival national du théâtre professionnel : 16 pièces pour huit prix

22 décembre 2017 | 19:13
R. C

L’inauguration du 12e Festival national du théâtre professionnel aura lieu, aujourd’hui, samedi 23 décembre à Alger, au Théâtre national Mahieddine-Bachtarzi, à 17h, avec la pièce Les escaliers de l’obscurité du Théâtre régional de Constantine.

Cette édition comporte un programme de 16 spectacles en compétition. Outre le Théâtre national algérien en lice avec la pièce Omerta, 14 Théâtres régionaux et une coopérative de Sidi Bel Abbés participent à cette édition qui compte onze pièces sur l’ensemble des spectacles en compétition, montées sur des textes d’auteurs algériens. 

Ajebbani, adaptation de la pièce Le Foehn de Mouloud Mammeri, de Tizi Ouzou, El Aâtab (La panne) de Batna, El Ichaâ (La rumeur) d’Oum El Bouaghi, Aâwdet el harraga (Le retour des immigrants clandestins) de Béjaia, Aâttacha de Djelfa et Ma bkat hadra (Plus rien à dire) de Skikda figurent parmi les pièces de théâtre en compétition de l’édition 2017.

Huit Prix seront décernés par un jury de cinq membres, sanctionnant les meilleurs spectacles, mise en scène, texte, scénographie, rôles masculin et féminin.

En hors compétition, sept spectacles seront présentés à la salle Chabab (ex-Casino), restaurée par la Commune d`Alger-centre. Parallèlement aux représentations, des conférences, un hommage au comédien et metteur en scène Abdelhalim Raïs et au comédien Omar Guendouz pour l’ensemble de sa carrière, des ateliers de formation sur la critique théâtrale, le métier de comédien et l’expression corporelle sont au programme du festival.

Des spectacles destinés aux enfants sur la place Mohamed-Touri jouxtant le Théâtre national Mahieddine-Bachtarzi dont la scène doit accueillir l’ensemble des représentations en compétition, sont également programmés jusqu’au dimanche 31 décembre. 

AU PROGRAMME :
Représentations à 15h et à 19h. Théâtre national Mahieddine-Bachtarzi à Alger.
Dimanche 24 décembre :
Suicide de la camarade morte, Théâtre régional d’El Eulma, texte de Mohamed Adlane Bekhouche, mise en scène de Faouzi Benbrahim.
La panne, T. R Batna, de Friederich Durrenmatt et Faouzi Benbrahim.
Lundi 25 :
Une femme avec une ombre brisée, Théâtre régional d’Annaba, de Kenza Mebarki, et Djamel Hamouda. Le retour du harraga, T. R Béjaïa, de Rachid Maamria.
Mardi 26 :
Kechrouda, T. R Souk Ahras, de Ahmed Rezak.
L’omerta du silence,Théâtre national algérien, de Missoum Medjahri et Brahim Chergui.
Mercredi 27 :
Ajoubani, T. R Tizi Ouzou, de Mouloud Mammeri et Ahmed Ben Aissa. La rumeur, T. R Oum El Bouaghi, de Nicolas Gogol et Ahmed Khoudi.
Jeudi 28 :
Désolé, je ne demande pas pardon, T. R Mascara, de Bachir Bensalem et Aissa Djakati. Le gardien, T. R Sidi Bel Abbes, de Harold Pinter et Azzeddine Abbar.
Vendredi 29 :
La fin du jeu, T. R Saida, de Samuel Beckett et Yassine Ben Aissa. Il ne reste rien à dire, T. R Skikda, de Mohamed Cherchel.
Samedi 30 :
Assoifés, T. R Djelfa, de Smail Yabrir et Haouach El Naas.
La source, T. R Mostaganem, de Mustapha Lektafi et Rabie Guechi.
Dimanche 31 décembre :
Likista de la coopérative Al Fasl Al thani de Sidi Bel Abbes, mise en scène Ahmed Medah.
Remise des prix. Spectacle musical Bousadia sound, texte de Leila Benaicha, mise en scène Tounes Ait Ali.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter