Culture

#TITRE

634

Faire briller le génie créatif de nos artisans

22 juin 2016 | 18:15
Kamel Cheriti

Une première convention de partenariat a été signée, lundi dernier en soirée, entre l’hôtel Sofitel du Hamma et l’Agence nationale de l’artisanat, en présence de Abdelwahab Nouri, ministre de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat, de Aïcha Tagabou, ministre déléguée chargée de l’artisanat, ainsi que de M. Zoukh, wali d’Alger.

Dans cet accord, l’hôtel Sofitel met, pour de longues durées ses espaces à la disposition des artisans voulant présenter leurs produits, contribuant ainsi à l’essor, à la dynamisation et au rayonnement de ce secteur d’activité, miroir authentique du patrimoine culturel ancestral de l’Algérie.

Les galeries d’art de l’hôtel Sofitel, au deuxième étage, ont d’ailleurs déjà abrité, à cette occasion, une remarquable exposition de produits présentés sous l’égide de l’Agence nationale de l’artisanat.

Cette exposition donne déjà un aperçu, riche et dense, du grand talent, des larges potentialités ainsi que des hautes capacités que recèle l’artisanat algérien dans des supports aussi divers que la laine, le tissu, le cuir, le bois, la céramique, le verre et le cuivre.

Concernant la laine, le visiteur peut admirer la finesse des tapis, souvent de grande dimension, faits entièrement à la main avec des motifs inspirés du patrimoine culturel ancestral, illustrant par leurs symboles typiques les coutumes et traditions du terroir. Ici, le génie créatif de ces artisans, toujours renouvelé, semble inépuisable. On le retrouve également dans les pièces en tissu servant à l’ameublement intérieur.

En plus de l’harmonie douce et délicate des couleurs s’ajoute un travail fin, méticuleux, précis, avec le souci de la perfection. Chaque objet présenté constitue un modèle unique, personnalisé, tranchant, par son côté humain et chaleureux avec la froideur du produit, en matière synthétique, industrialisé .

Celui qui acquiert un tel produit, fruit du savoir-faire de nos artisans, peut s’enorgueillir de posséder un article de haute qualité, à la solidité éprouvée, fait avec des matériaux naturels, pour durer toute une vie.
« C’est l’année durant que nous sommes disposés à soutenir et à accompagner, par des expositions, le travail des artisans algériens.

C’est pour nous une excellente opportunité de participer à la promotion de cette noble activité », déclare Naïma Abbès, responsable de la communication au Sofitel, qui envisage d’œuvrer plus étroitement avec Mme Berchiche, directrice de l’Agence nationale de l’artisanat, à l’élargissement des actions de partenariat avec, notamment, l’organisation d’espaces de promotion des produits et l’installation d’ateliers.

Naïma Abbès participe déjà à la promotion culturelle des espaces du Sofitel. Son calendrier pour les expositions a été marqué cette année par l’organisation d’un remarquable panorama sur le cheval algérien et une captivante revue de photographies d’art.

Nul doute que cette convention signée avec l’Agence national de l’artisanat va davantage renforcer l’action du Sofitel en matière de promotion de la culture et de génie créatif artistique algérien.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter