Nationale

#TITRE

1460

Espace Schengen : La France facilite l’octroi du visa aux Algériens

20 mars 2017 | 20:46
Hocine Adryen

Comme annoncé précédemment par le Jeune Indépendant les autorités françaises ont décidé de nouvelles dispositions susceptibles de faciliter l’octroi de visa Schengen aux Algériens souhaitant se rendre en France, et ce à compter du mois d’avril prochain, rapporte hier le site Rmbuzz.

L’ambassade de France en Algérie aurait été destinataire le weekend dernier d’une instruction visant à la fois réduire le taux de refus des demandes de visa en France ainsi que la durée de réponse aux demandeurs de visa de 10 à 6 jours , précise la même source.

Citant des sources s auprès du consulat de France en Algérie, le journal ajoute que cette mesure vise d’une part à réduire le taux de refus de visa aux Algériens à 10% (27% en 2016), et d’autre part à accorder un visa de long séjour au touriste dans le pays d’accueil soit de 6 mois à 5 ans.

Par ailleurs, croit savoir, Rmbuzz, il a également été décidé de permettre aux détenteurs de visa Schengen -dont la période de validité est expirée- de le renouveler sans avoir à passer par le site électronique TLS Contact, tout en optant pour le retrait de quelques documents pour la constitution du dossier et en exiger d’autres.

En effet, cette nouvelle procédure qui prendra effet à partir du mois prochain est de nature à augmenter le quota de visa Schengen délivré aux Algériens, notamment après le rapport établi par l’organisation non-gouvernementale (ONG) d’aide aux migrants, Cimade, signalant de nombreux cas de refus de visas aux Algériens sans motifs précis, soit le plus élevé sur l’ensemble des consulats de France dans le monde.

L’Agence de presse européenne (EP), avait rapporté la semaine dernière que l’Algérie a accepté de discuter de la réadmission des Algériens expulsés de l’Union européenne (UE) en échange des facilitations d’obtention des visas pour ses nationaux désireux d’effectuer un voyage dans l’espace européen : « Les deux parties ont convenu d’un échange à un niveau approprié en matière de réadmission en parallèle avec un échange sur la facilitation des visas, et en tenant compte de l’existence d’accords bilatéraux avec certains Etats membres de l’UE dans ces domaines » , selon le document d’évaluation interne de l’UE reproduit par EP.

Ce document, relayé par le journal espagnol l’Expansion, expose les nouvelles priorités de partenariat convenues le 13 mars dernier entre l’UE et l’Algérie.

Dans ledit document, les Européens, affirment que plus d’un demi-million d’Algériens (530 000) ont obtenu des visas Schengen en 2015 alors que l’Algérie n’a accepté de réadmettre que 24,2% des Algériens expulsés de l’UE.

Soit seuls 3 900 Algériens des 16 065 censés être expulsés de l’UE durant la même période. L’Algérie a fait valoir des « difficultés majeures « en matière d’identification des personnes sans papiers d’identité et l’émission de nouveaux documents d’identité pour les expulsés.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter