Monde

#TITRE

318

Election présidentielle russe : Kiev empêche les ressortissants russes de voter en Ukraine

17 mars 2018 | 15:34
K.M


Les autorités ukrainiennes ont interdit aux ressortissants russes établis dans ce pays de se voter aux élections présidentielles de Russie qui auront lieu dimanche 18 mars bloquant l’accès aux représentations diplomatiques russes et autres bureaux prévus pour le scrutin et menaçant les électeurs de représailles. 
Sur sa page Facebook, le ministre de l’Intérieur, Arsen Avakov, a annoncé que les forces de l’ordre du pays ne permettraient pas aux ressortissants russes se trouvant en Ukraine de se rendre à l’ambassade de Russie à Kiev ni aux consulats russes à Kharkiv, Odessa et Lviv, et ne laisseront pas les citoyens russes accéder à ces bâtiments pour voter ». "
Constatant la guerre hybride et agressive de la Russie contre l’Ukraine (...) le ministère des affaires intérieures ukrainien a jugé impossible de tenir des élections violant les lois de l’Ukraine sur le territoire ukrainien", a déclaré M. Avakov.
De son côté, Moscou a réagi en faisant part de son indignation. Le Russie dénonce en effet une "ingérence" de Kiev. Celui-ci se tient quatre ans après l’annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée par Moscou suite à un vote populaire dans cette partie historiquement russophone.
Il avait également été demandé aux autorités ukrainiennes d’assurer la sécurité aux abords de ces bâtiments, conformément aux usages diplomatiques.
« Une ingérence ouverte dans les affaires intérieures de la Fédération de Russie est évidente et risque d’aboutir à une escalade des tensions dans les relations bilatérales », souligne le communiqué.
« Constatant la guerre hybride et agressive de la Russie contre l’Ukraine (…) le ministère ukrainien des Affaires intérieures a jugé impossible de tenir des élections violant les lois de l’Ukraine sur le territoire ukrainien », a déclaré M. Avakov. Si le chapitre militaire de la Crise de Crimée est clos, le volet diplomatique est lui bien ouvert.
Preuve en est avec cette annonce, faite par Kiev ce vendredi, avertissant les électeurs russes que l’accès aux consulats de leur pays. A Sébastopol et Simféropol où le scrutin a commencé de nombreux électeurs ont été empêchés par des soldats ukrainiens et miliciens armés de se rendre aux bureaux de vote, selon des sources médiatiques.
Le président russe Vladimir Poutine a salué l’annexion de la Crimée par la Russie comme un rétablissement de la "justice historique".
Ce dernier devrait ainsi remporter un quatrième mandat le portant au pouvoir jusqu’en 2024, après un troisième mandat marqué par la crise ukrainienne, marquée par une implication occidentale contre l’ancien président élu Viktor Ianoukovitch, suite au report de la signature d’un accord d’association avec l’UE.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter