Nationale

#TITRE

457

El Islah dénonce les déclarations de l’ambassadeur français sur le quota des Kabyles

14 mai 2016 | 19:14
S. N.

Le secrétaire général du mouvement El Islah, Filali Ghouini, a dénoncé les récentes déclarations de l’ambassadeur français en Algérie Bernard Emié à Tizi Ouzou, où il aurait laissé entendre que la Kabylie rafle près des 60 % des visas attribués par la représentation diplomatique dont il a la charge et que la moitié des étudiants admis dans les universités françaises seraient issus de la même région.

Le porte-parole du Mouvement El Islah a réitéré son « refus catégorique » de toute ingérence étrangère dans les affaires de l’Algérie. 

« Nous dénonçons les récentes déclarations de certains politiques et diplomates français et refusons catégoriquement toute ingérence étrangère dans les affaires de l’Algérie », a indiqué M. Ghouini dans une allocution à l’ouverture des travaux du Majless Echoura (Conseil consultatif) du mouvement Al Islah, estimant que l’acharnement de ces politiques constitue un outrage politique et diplomatique inadmissible, une incitation à « la fitna » et une violation de tous les usages qui régissent les relations entre pays.

Il a suggéré à ce propos, de relancer la proposition de la loi sur la criminalisation du colonialisme dont les crimes restent imprescriptibles ».

D’autre part, le premier responsable d’El Islah a affirmé que l’Algérie « a aujourd’hui grand besoin d’aller vers un consensus politique national afin de concrétiser les réformes politiques, économiques et sociales », soulignant que son parti « accomplit son devoir national avec l’ensemble des forces nationales » à travers, a-t-il dit, « une mobilisation permettant l’organisation des meetings populaires et sorties de proximité ».

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter