Nationale

#TITRE

329

El-Hadjar : Le complexe sidérurgique a déjà produit 29 000 tonnes d’acier

2 mai 2017 | 20:55
Nabil Chaoui

Le complexe sidérurgique d’El-Hadjar fonctionne-t-il ou pas ? Produit-il ou pas ? Les mauvaises langues n’ont pas cessé ces dernières semaines et plus particulièrement durant la campagne des législatives de dire que le fleuron de l’industrie algérienne ne produit presque que plus.

Ce qui est faux. Lors d’une conférence de presse hier à la direction générale de Sider El-Hadjar, Maamar Habache, président du conseil d’administration, El-Hadi Laskri, directeur du complexe et Nourredine Lamouri, secrétaire général du syndicat d’entreprise ont démontré d’une même voix et avec preuve à l’appui que l’usine sidérurgique est en production.

« Beaucoup de monde a cherché à savoir pourquoi le complexe sidérurgique d’El-Hadjar ne démarre pas, mais grâce aux pouvoirs publics et à nos jeunes sidérurgistes la mise à feu du haut fourneau n°2 a été un succès », a déclaré Maamar Habache, avant de donner des chiffres sur la production : « Nous avons produit jusqu’à hier 29 000 tonnes d’acier de haute qualité qui seront destinées à l’exportation vers l’Italie et l’Espagne, deux clients potentiels ».

Lui succédant, El-Hadi Laskri a indiqué que la fonte obtenue est conforme aux normes internationales et précisé que les prévisions de production pour l’année en cours sont de 680 000 tonnes d’acier.

« Cette prévision démarrera à partir du mois de mai en cours », dira-t-il en ajoutant que la capacité théorique de l’usine se situe à 1,2 million de tonnes d’acier et « jamais le complexe sidérurgique n’a atteint 1,2 million de tonnes ».

Pour Nourredine Amouri, secrétaire général du syndicat d’entreprise Sider El-Hadjar, « l’ensemble des travailleurs du complexe sidérurgique sont soudés pour produire plus et nous combattrons tout ennemi au complexe. Il y a toute une mafia qui veut détruire le fleuron de l’industrie algérienne ».

En tournée à l’intérieur du complexe, nous avons pu constater que le haut fourneau n°2 est en marche, les aciéries fonctionnent. Maamar Habache nous révélera que l’un des projets de Sider est de participer à l’industrie de l’automobile et nous avons signé plusieurs conventions pour développer la recherche.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter