Sports

#TITRE

292

El Hadi Ould Ali (MJS)

27 août 2016 | 19:25
Rédaction JI

’’Des décisions importantes concernant les centres de formations seront prises prochainement au profit des clubs professionnels’’.

Le ministre de la Jeunesse et des sports El Hadi Ould Ali a abordé, vendredi soir, le volet de préparation des athlètes en général et des clubs de football algériens en particulier à l’étranger, en reconnaissant que les tarifs pratiqués en Algérie sont loin d’être compétitifs à ceux proposés à l’étranger.

Citant l’exemple des clubs professionnels de football, le ministre a indiqué que les tarifs de ce genre de stages pratiqués en Tunisie sont de loin plus compétitifs que ceux proposés dans les centres algériens.

El Hadi Ould Ali, qui s’exprimait devant la presse en marge d’un gala international de boxe à Tizi Ouzou, a même confié qu’il a été contraint d’intervenir auprès du directeur du Centre National Des sports et Loisirs de Tikjda (CNSL) afin que celui revoit à la baisse ses tarifs à l’occasion du stage de préparations des athlètes algériens qui ont participé aux derniers Jeux Olympiques de Rio.

Face à cette situation, le ministre a assuré que des discussions sont en cours avec les dirigeants des centres nationaux de préparation sportive afin de revoir leurs tarifs et les rendre plus compétitifs. Pour le ministre, il n’est plus acceptable que nos athlètes soient contraints à préparer leurs compétitions à l’étranger en soutenant que les centres algériens sont bien équipés en la matière.

Dans le même sillage, Ould Ali n’a pas manqué l’occasion d’aborder le dossier des centres de formation, dont initialement l’Etat devait les prendre en charge depuis le lancement du football professionnel en 2010, indiquant que ce dossier connaitra du nouveau dans les prochains mois.

En effet, le ministre a annoncé la décision de son département de confier leur réalisation aux clubs intéressés en ces temps de crise de finances à laquelle est confronté le pays. Il a même précisé que 5 clubs professionnels de football dont la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK) ont affiché leur disponibilité à réaliser leurs propres centres sans compter sur les finances de l’Etat.

Il a annoncé qu’en concertation avec ces clubs et la fédération algérienne de football (FAF), un cahier des charges relatif à ces centres de formation sera élaboré prochainement pour garantir que ces futures structures se consacreront exclusivement à la formation de footballeurs professionnels.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter