Articles similaires

Nationale

#TITRE

498

Eductions:Le CELA réunira son conseil national vendredi

4 novembre 2018 | 20:25
Educationgrève Lynda Louifi

Le Conseil des enseignants des lycées d’Algérie (CELA) ne compte pas arrêter son combat et semble déterminé à obtenir la satisfaction l’ensemble de ses revendications. Après la réussite de la journée de grève à laquelle il a appelé le 23 octobre, le syndicat réunira son conseil national vendredi prochain pour décider des actions à venir.

Ainsi, le CELA se réunira vendredi prochain pour réfléchir à la suite à donner à son mouvement de protestation, entamé le 23 octobre dernier et qualifié par ses initiateurs de « réussite ». Il sera question, lors de cette rencontre, d’arrêter la date et la forme du prochain mouvement de protestation à entreprendre. Le CELA dénonce, pour rappel, la décision de la ministre de l’Education de fermer le dossier concernant la révision du statut particulier, sans prendre en considération les recommandations de la commission mixte qui y a travaillé pendant trois années. Il rejette aussi la décision de Mme Benghebrit de prolonger le mandat de la commission nationale de gestion des œuvres sociales pour une année. A l’instar de nombreux syndicats, le CELA demande le gel des activités de cette commission et l’organisation d’un nouveau référendum pour laisser les travailleurs décider du mode de gestion de leur choix.

En effet, sept syndicats sur neuf estiment que le premier référendum a été entaché de « fraude ». Le syndicat revendique également un statut pour les travailleurs de l’éducation, qui permettra une augmentation des salaires afin de garantir un pouvoir d’achat digne et un SNMG à 40 000 dinars. Figurent également dans la plate-forme de revendications de ce syndicat « la reclassification de base des différents corps, la promotion automatique qui garantit une carrière motivante pour l’enseignant, la création de nouveaux grades de promotion pour différents corps, la définition des postes aménagés et les conditions de leur octroi, et enfin la création de passerelles entre les corps et les paliers ».

De ce fait, le syndicat en question appelle l’ensemble des travailleurs du secteur à « se mobiliser pour exiger le gel de la commission des œuvres sociales et l’organisation d’un référendum sur le mode de gestion, mais aussi pour dire non à la négligence des recommandations de la commission du dossier concernant le statut particulier ». Toutefois, le porte-parole du CELA a tenu à rappeler que « le syndicat réaffirme son engagement et sa mobilisation dans le Cadre de la confédération des syndicats algériens pour la défense du pouvoir d’achat, de la retraite, du code du travail, ainsi que des libertés syndicales ». Le mouvement du CELA n’est pas le seul qui risque de perturber l’année scolaire.

Le Cnapest, le Snapest et le Satef vont également convoquer leurs conseils nationaux en ce début du mois de novembre, certains pour décider des actions de protestation à entreprendre. Les syndicats, qui soulèvent certaines revendications communes, n’excluent d’ailleurs pas le recours à une action commune pour mettre la pression sur la ministre de l’Education nationale.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter