Nationale

#TITRE

247

Echanges médicaux entre le CHU de Tizi-Ouzou et l’EPH de Biskra

6 décembre 2017 | 20:45
Saïd Tissegouine

Encore une fois, les spécialistes de la science médicale du CHU Nedir-Mohamed de Tizi-Ouzou viennent de faire profiter de leur savoir-faire leurs confrères de la région du Sud.

Cette fois, il s’agit des médecins de l’EPH (établissement public hospitalier) de Biskra qui, par voie de télémédecine, ont reçu des indications et des orientations de spécialistes du CHU Nedir-Mohamed de Tizi-Ouzou quant au diagnostic à compléter au profit de cinq patients de Biskra.

Cette opération de télémédecine a eu lieu avant-hier en milieu d’après-midi. Les cinq patients de Biskra (une femme et quatre hommes), âgés de 73, 43, 70 et 56 ans, ont été suivis médicalement par leurs médecins traitants au niveau de cet EPH local.

Toutefois, pour une opération de dépistage sûre quant à la pathologie dont ils souffrent, leurs médecins traitants ont fait appel au concours de leurs confrères du CHU de Tizi-Ouzou. L’équipe du CHU de Tizi-Ouzou, conduite par le Pr Ahmed Nekhla, est composée des docteurs Kamel Zenaïdi, Nadia Hammache, Samia Zemmouri, Hayat Ammour et du professeur Fatma-Zohra Bensaraï.

Le Pr Ahmed Nekhla et son équipe, après avoir entendu les exposés de leurs confrères du l’EPH de Biskra sur les diagnostics déjà établis et examiné sur écran les clichés radio de chacun des patients, ont alors suggéré à leurs vis-à-vis les voies à suivre.

Il s’agit en fait d’approfondir les examens de dépistage. Le Pr Ahmed Nekhla et son équipe de collaborateurs ont mené brillamment cette opération de télémédecine.

A relever aussi que cette coopération entre le CHU Nedir-Mohamed et l’EPH de Biskra entre dans le cadre de la mise en œuvre du plan appelé « Réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) ».

En somme, Biskra est la quatrième wilaya du Sud, après Tamanrasset, Illizi et Ghardaïa, à avoir choisi comme partenaire de travail le CHU Nedir-Mohamed de Tizi-Ouzou, et ce par voie de télémédecine. Pour rappel, la première opération du genre a été menée le 21 mars 2016 au profit d’un patient de Tamanrasset.

C’est le Pr Brahim Kichou qui a mené l’opération à partir du centre de télémédecine du CHU de Tizi-Ouzou. Nous avons appris que les conseils et les soins médicaux prodigués par le Pr Brahim Kichou, après avoir pris connaissance des symptômes dont souffraient le patient, a permis à celui-ci de retrouver sa bonne santé. Le patient, un adolescent, a même retrouvé sa légèreté et sa souplesse.

La deuxième opération médicale à être brillamment exécutée à distance, toujours à partir du centre de télémédecine du CHU de Tizi-Ouzou, a eu lieu le 24 novembre de la même année. Elle a été exécutée au profit d’un patient de la wilaya d’Illizi. Une troisième opération sera également menée avant la fin de cette année 2016 et, bien entendu, avec grand succès.

Et depuis le premier janvier de l’année en cours à ce jour, ce n’est pas moins de 70 opérations qui ont été exécutées. Et toutes ont été des réussites totales.

Le Dr Kamel Zenaïdi, coordinateur du centre de télémédecine du CHU de Tizi-Ouzou, n’a pas caché les grandes performances médicales de ses collègues. Il dira aussi que le CHU de Tizi-Ouzou est l’un des plus nantis en ressources humaines parmi les 14 CHU que compte le pays.

« Les 43 services du CHU Nedir-Mohamed sont tous conduits par des compétences médicales hissées au rang magistral » précise le Dr kamel Zenaïdi.

C’est en définitive pour toutes ces raisons que les patients de nombreuses wilayas du pays accourent vers le CHU Nedir-Mohamed pour bénéficier de soins médicaux. « Notre CHU prend en charge un bassin de presque cinq millions d’habitants », déclare enfin le coordinateur du centre de télémédecine du CHU de Tizi-Ouzou.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter