Culture

#TITRE

415

Du tourisme sur le littoral

24 août 2016 | 20:40
M. Rediane

L’ouverture de l’opération Le Musée dans la rue, la quatrième édition du genre, sera effectuée, aujourd’hui, jeudi 25 août, aux Sablettes d’Alger, à 15h, autour de stands d’exposition et diverses activités culturelles et pédagogiques.

Cinq jours durant, jusqu’à 20h, seize musées nationaux animeront le littoral d’Alger, la promenade des Sablettes dans la commune de Mohammadia. Réunis autour du thème « Ensemble pour un tourisme muséal », les musées du Bardo, de l’Enluminure, de la miniature et de la calligraphie, des Beaux arts d’Alger, d’Art moderne et contemporain (MAMA), Etienne Dinet de Bou Sâada, celui de Khenchela et autres déménagent pour s’adresser directement au visiteur, au large public.

Organisée par le Musée national du Bardo en collaboration avec la wilaya de la capitale et commune d’Alger-Centre, cette manifestation initiée en 2013 vise à faire découvrir les missions et les activités de ces établissements afin de sensibiliser le public sur l’importance de la sauvegarde du patrimoine culturel. D’habitude, cette opération se déroule sur l’esplanade de la Grande-Poste d’Alger, là où il y a une forte affluence.

Cette fois-ci, les chapiteaux de chaque établissement muséal seront installés au bord de la mer, donnant certainement un cachet plus convivial. Il s’agira donc de rapprocher le musée du public en proposant, entre autres, des ateliers de formation et d’initiation à l’art. Dans ce sens, le groupe Arthérapie sera présent au stand du musée national des Beaux-Arts d’Alger pour animer un atelier consacré à la peinture sur galets.

Les intéressés, quel que soit leur âge, pourront s’adonner à cœur joie en exprimant leur créativité. Autant d’activités qui permettent aussi la découverte, notamment sur l’outillage utilisé par l’Homme primitif.

Lors de la dernière édition, dix-sept musées ont participé, ceux de Constantine, de Tlemcen, de Sétif, de Ghardaïa, de Biskra, de Chlef et d’Alger. C’est dans ce contexte que le ministre de la Culture, Azeddine Mihoubi, a annoncé le projet de création d’un Observatoire national des musées.

Une institution, sous la tutelle du ministère de la Culture, qui devrait être « composée d’experts et de spécialistes du patrimoine national », selon M. le ministre, et qui pourrait être élevée au rang d’un Conseil national qui représente tous les musées nationaux. Aussi, pour populariser l’image du musée, diverses actions seront lancées au courant de l’année, notamment celle de la Nuit au Musée qui comprend des animations artistiques et des ateliers autour de l’Histoire et du patrimoine.

D’autre part, nombre de musées restent à découvrir.
Il s’agit entre autres du musée des Transports urbains (situé au siège social de l’Etusa à Alger), du musée de la Protection civile (à Hydra, Alger), du musée public national maritime (aux voûtes Kheireddine, Amirauté d’Alger). Qu’en est-il aussi des projets du musée de la Mémoire nationale (à la prison Serkadji, ex-Barberrousse, Alger), du musée des Nouvelles technologies (à la Grande-Poste) à Alger ? 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter