Monde

#TITRE

331

Douma reprise par l’armée syrienne

12 avril 2018 | 16:39
Rédaction online


L’armée syrienne a repris le contrôle de la localité de Douma, a annoncé jeudi matin le ministère russe de la Défense. Douma était le dernier bastion entre les mains de Jeich El Islam dans la région de la Ghouta Orientale, en Syrie.


Le drapeau syrien flotte désormais dans le centre de Douma. C’est du moins ce qu’affirment, jeudi 12 avril, les ministères russes des Affaires étrangères et de la Défense. Selon ces derniers, les forces gouvernementales syriennes ont repris le contrôle de la totalité de la ville de Douma, dernier bastion que tenaient les rebelles dans la région de la Ghouta orientale, près de Damas.


"Un événement important pour l’histoire de la République arabe de Syrie a eu lieu aujourd’hui (jeudi) : le drapeau du gouvernement syrien a été hissé sur un bâtiment de la ville de Douma, ce qui marque la prise de contrôle de cette localité et par conséquent de la Ghouta orientale dans sa totalité", a déclaré le général russe Iouri Evtouchenko, cité par les agences russes.


La télévision russe montrait des images de foule agitant dans la rue de vastes drapeaux rouge blanc noir aux deux étoiles vertes et l’un de ces drapeaux accroché sur la façade d’un immeuble délabré.


Évacuation des elements de Jeich El Islam 
 Accablés par le feu de l’armée syrienne, les combattants du groupe Jaïch al-Islam avaient signé il y a quatre jours un accord de réconciliation avec Damas. Il implique l’évacuation des combattants et de leurs familles vers le nord-ouest du pays.


Jeudi, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) assurait que les rebelles avaient remis leurs armes lourdes et que leur chef avait été évacué.
Les habitants de la ville ont décidé de rester et ne pas évacuer à l’exception des familles Jeudi, le ministère russe de la Défense a justement annoncé que la police russe s’était déployée dans Douma. "Ils sont la garantie de la loi et de l’ordre dans la ville", a déclaré le ministère.


 


Parallèlement, les autorités russes ont réclamé une enquête des experts de l’Organisation internationale sur les armes chimiques (OIAC) sur le site de Douma où se serait produite l’attaque chimique présumée le 7 avril. Moscou, comme Damas, nie toute attaque chimique.


 

VIDEO

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter