Articles similaires

Nationale

#TITRE

586

Distribution des premiers logements LPP à Tipasa

31 juillet 2016 | 11:55
LPP R.N.

La remise des clés des premiers logements LPP est une réponse "cinglante" à tous ceux qui ne croyaient pas en cette formule, a affirmé le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville.

"Cette opération de remise des clés battra en brèche les allégations de certaines parties qui tentent de remettre en cause le sérieux du programme", a martelé Abdelmadjid Tebboune, déplorant le fait que "certains quotidiens aient été influencés par les rumeurs concernant le mouvement de protestation qui n’a touché qu’une quarantaine d’individus".

Le programme de logements Locatifs promotionnels publics (LPP) consiste en une "formule commerciale" subventionnée par l’Etat qui se charge de fournir les assiettes foncières à des prix symboliques et d’aménager les sites et logements à la charge du Trésor et au profit des cadres dont les revenus oscillent entre 108.000 DA et 205.000 DA, a rappelé le ministre.

Accompagné du Wali de Tipasa, Abdelkader Kadi, M. Tebboune qui intervenait samedi lors d’une cérémonie de remise des clés des premiers logements LPP à Bousmail au profit de 245 bénéficiaires, a indiqué que "cette occasion revêt une grande importance pour les autorités publiques, notamment pour le président de la République Abdelaziz Bouteflika, en ce sens que la formule LPP répond à la demande des cadres algériens qui étaient exclus auparavant de tous les programmes de logements".

"Le logement similaire au logement LPP vaut trois fois le prix de ce dernier sur le marché parallèle", a tenu à rappeler le ministre.

Réalisés selon des normes haut standing, ces 630 logements à Bousmaïl disposent de cuisines équipées, d’un système de climatisation centralisé outre des aires de jeux pour enfants. L’énergie solaire a été utilisée pour la première fois dans l’éclairage externe de la cité.

Le ministre a fait état d’une offre supérieure à la demande dans la wilaya de Tipasa. Face à ce constat, M.Tebboune a donné des instructions aux responsables de l’ENPI de reconduire l’opération de souscription afin de combler le déficit sachant que le nombre des souscripteurs n’a pas dépassé les 1.000 demandes contre 1.721 logements répartis sur trois sites (Tipasa, Bousmaïl et Koléa).

Pour ce qui est du recours au crédit bancaire, le ministre a précisé qu’il n’était pas exclusif au CPA, précisant que l’"accord passé avec le CPA visait à faciliter les procédures".

M. Tebboune a procédé en compagnie du wali de Tipasa dans la localité de Cheiba à la remise des clefs et des décisions de pré-affectation aux souscripteurs AADL (2001-2002). L’opération a concerné 139 bénéficiaires à Tipasa.

Pour ce qui de l’excédent de logements au niveau du site des 660 logements AADL à Cheiba, le ministre et le wali ont convenu de les réorienter vers les souscripteurs AADL 2013 dont le première liste devrait regrouper une centaine de souscripteurs qui seraient logés avant la rentrée sociale.

S’agissant de la régularisation des constructions non conformes dont le délai devrait expirer le 31 août prochain, M. Tebboune a affirmé que le délai ne serait pas prorogé et que les contrevenants seraient passibles de sanctions.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter