Articles similaires

Nationale

#TITRE

156

Disponibilités des médicaments en 2020 : Le ministère de la Santé rassure

15 novembre 2019 | 18:49

Pour répondre aux inquiétudes légitimes des Algériens et aux sollicitations des professionnels de la santé, tout aussi légitimes, le ministère de la Santé a affirmé avoir pris les mesures nécessaires afin de mettre un terme aux perturbations touchant le marché des produits pharmaceutiques.

Les Algériens sont de plus en plus confrontés aux pénuries de médicaments. Les récentes enquêtes du ministère ont révélé plusieurs anomalies ayant accentué cette pénurie. C’est pour cela que des mesures ont été prises pour l’année 2020 pour garantir la disponibilité des médicaments, a affirmé le ministère dans un communiqué rendu public. Le MSPRH fait savoir qu’a ce titre, les dispositions prises ont permis déjà le traitement de 50% des demandes, et que l’ensemble des dossiers sera finalisé et libéré à la fin du mois de novembre avant d’informer que le traitement de ces demandes a débuté deux mois avant les délais habituels comparativement aux programmes prévisionnels d’importation des médicaments pour l’exercice 2019. Pour le ministère, l’état des stocks en médicaments et le placement des commandes auprès des fournisseurs par la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) vont permettre la disponibilité des médicaments pour une période de plus de six mois. En effet le ministère de la Santé, en collaboration avec une commission technique composée des départements ministériels concernés envisage, à moyen terme, des mesures de facilitation des investissements dans le domaine des produits pharmaceutiques à travers la révision de l’arrêté de 2008 concernant le cahier des conditions techniques d’importation des produits pharmaceutiques, indique le communiqué.

Il faut rappeler que des inspections par le ministère de la santé ont été effectuées, au cours desquelles « de nombreuses anomalies ont été relevées au niveau de la distribution avec des pratiques contraires aux dispositions du cahier des charges. La cellule de veille composée des représentant du Snapo, de l’UNOP, du conseil de l’Ordre SAIP et de l’association des distributeurs, s’est réunie en septembre et débattu cette question. Une feuille de route a été adoptée sur la base d’une nouvelle approche et surtout avec l’avènement l’Agence nationale du médicament qui sera renforcée en moyens humains et financiers.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter