Articles similaires

Nationale

#TITRE

775

Diaspora cherche investissement

10 décembre 2018 | 22:11
bedoui Lilia Ait Akli


Les pouvoirs publics algériens se tournent encore une fois vers la communauté algérienne établie à l’étranger afin de mettre son expérience et son savoir-faire à la disposition de l’économie nationale. C’est du moins ce qui ressort de la rencontre, très importante, du ministre de l’Intérieur, des Collectivité locales et de l’Aménagement du territoire avec les représentants de cette communauté.


Après avoir présenté plusieurs projets d’investissement dans des secteurs à fort potentiel, notamment dans le secteur de l’agriculture, du tourisme et de l’environnement– des secteurs sur lesquels les pouvoirs publics misent dans leur démarche de diversification de l’économie nationale–, les représentants de la communauté algérienne ont cependant déploré le manque d’intérêt pour l’investissement dans certains domaines. La communauté algérienne établie à l’étranger s’intéresse donc de plus en plus à l’investissement en Algérie. Plusieurs membres de la délégation, venus essentiellement de France, de Belgique et du Canada, ont présenté au ministre de l’Intérieur leurs projets d’investissement notamment leur souhait de bénéficier de terres agricoles en vue de les exploiter et d’exporter leurs produits à l’avenir, outre l’attribution d’assiettes foncières pour la réalisation de structures hôtelières dans les régions des Hauts Plateaux et du Sud, ainsi que des terrains, à travers les wilayas, destinés à la gestion des déchets (collecte, tri et recyclage).


Ils ont par ailleurs regretté « l’absence d’espaces réservés aux parcs d’attraction et de loisirs au niveau des grandes wilayas », soulignant, en outre, la nécessité « d’accorder davantage d’intérêt à l’investissement dans les domaines de la médecine et de la santé, outre la création de centres pour personnes aux besoins spécifiques ».


C’est dans ce sens que M. Bedoui a promis « la prise en charge des préoccupations relevant des prérogatives de ses services », exhortant les membres de la délégation et, à travers eux, tous les membres de la communauté algérienne établie à l’étranger, à mettre leur expérience et leur savoir-faire au service de l’économie nationale. Pour ce faire, M. Bedoui a affirmé que « l’Etat algérien a jeté des ponts entre la patrie mère et les membres de la communauté nationale établie à l’étranger, en prenant plusieurs mesures, notamment l’établissement d’un climat propice au lancement de projets d’investissement à même de relancer une économie forte et productive ». Il a mis en évidence les orientations du président de la République qui, a-t-il dit « ne ménage aucun effort pour prendre en charge les préoccupations de la communauté algérienne à travers le monde ». Ce genre de rencontres « permettent toujours de renforcer le contact direct avec les représentants de l’exécutif ».


De son côté, le député Djamel Bouras, député de la circonscription du nord de la France, a fait savoir que la contribution des membres de la communauté algérienne établie à l’étranger « constitue le principal jalon pour la relance de l’économie algérienne ». Il y a lieu de rappeler que moult mesures ont été prises par les autorités en faveur de la communauté nationale à l’étranger, dont l’affectation d’un quota de logements promotionnels publics (LPP), et récemment l’accès aux services de la Caisse nationale des retraites (CNR).

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter