Nationale

#TITRE

210

Deux nouveaux points de vente à la Grande-Poste

2 juillet 2017 | 22:09
Kamel Cheriti

Au lendemain de l’Aïd-el-Fitr, les Algérois ont eu l’agréable surprise de découvrir, sur l’esplanade de la Grande-Poste, un camion tout équipé de la Baguette du monde en train de commercialiser, le matin, café et croissants, et à partir de midi, une grande variété de sandwiches froids et chauds.

La vertu principale et le caractère essentiel de ces aliments, c’est qu’ils sont foncièrement naturels et préparés exclusivement avec des produits agricoles algériens, issus de notre terroir.

« Nous nous interdisons d’utiliser des améliorants, des conservateurs ou des additifs à nos produits. Notre grande fierté, c’est d’offrir et de présenter au consommateur algérien des produits sains, 100 % naturels », souligne le directeur général de la Baguette du monde, Saddek Bourenane.

Et d’ajouter : « Nos produits sont préparés avec grand soin, selon nos traditions, et contrôlés par nos laboratoires de dernière génération situées au Sacré-Cœur. A l’ouverture de ce centre, en avril 2015, nous avons sollicité, pour une période déterminée, le savoir-faire d’un illustre et éminent expert français dans la nutrition.

Nous volons maintenant de nos propres ailes et l’ensemble de notre personnel est algérien. » Depuis, la Baguette du monde a fait son chemin. Deux boutiques ont été ouvertes, l’une à la Colonne Voirol, près d’Hydra, et l’autre à Sidi Yahia, créant ainsi de nombreux emplois.

« Après la capitale, nous nous élargissons à l’intérieur du pays, en commençant par Blida et Boumerdès », précise Saddek Bourenane, lequel insiste sur la haute qualité du pain de la Baguette du monde. « C’est un pain extrêmement sain, très loin de la nocivité du pain courant mélangé avec des améliorants. Il conserve longtemps ses propriétés naturelles quand il est mis dans le congélateur », explique le directeur général de la Baguette du monde.

Le prix de ce pain reste abordable. S’adapter à tous les budgets constitue une devise qui a prévalu avec l’ouverture, d’ailleurs, de ces deux points de vente depuis à peine deux jours, l’un à la Grande-Poste et l’autre à rue Didouche-Mourad, près de la Fac centrale.

Les sandwiches chauds et froids, préparés le matin-même et confectionnés maison, se situent entre 200 et 300 dinars, et ce avec une hygiène irréprochable. L’amateur du bon café trouve ici l’ensemble des divers types de café.

Le service de ces deux points de vente est assuré sans interruption, de 7 à 23 heures, avec une équipe de trois employés.
« Nous contribuons à la création d’emplois en atteignant déjà 35 salariés pour nos structures », fait part Saddek Bourenane.

Toujours soucieux de fournir aux consommateurs algériens des produits exclusisvement sains, il annonce son projet de présenter sur le marché des aliments sous emballage destinés à la grande distribution avec, pour leur conservation, l’utisation de l’azote, seul élément naturel ne nuisant pas à la santé.

« Tout proche de la nature » reste le credo unique de la Baguette du monde dans tous les aspects de sa gamme de production. Cette entreprise algérienne, fleuron de notre monde de l’économie, élargit encore son rayon d’action : une future représentation programmée dans les espaces, le mois prochain, de l’hôtel Villa, à Sidi Yahia.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter